Lisée se retire de la course parce que Péladeau a déjà gagné

Jean-François Lisée soutient que la campagne est déjà «politiquement... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Jean-François Lisée soutient que la campagne est déjà «politiquement terminée»; que les jeux sont faits. Aller plus loin «serait nous mentir à nous-mêmes», ajoute-t-il.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Il n'y a plus rien à faire pour barrer la route à Pierre Karl Péladeau à la direction du Parti québécois, affirme Jean-François Lisée pour expliquer son retrait de la course avant même qu'elle n'ait débuté officiellement.

«On ne peut plus faire semblant. Très majoritairement, le Parti québécois a fait le choix de Pierre Karl Péladeau», déclare, sur un ton résigné, le député de Rosemont dans un message envoyé jeudi à ses partisans via YouTube.

Il y soutient, comme il l'a fait par la suite en point de presse, que la campagne est déjà «politiquement terminée»; que les jeux sont faits, que «Pierre Karl a gagné».

Aller plus loin «serait nous mentir à nous-mêmes», ajoute-t-il.

«J'accepte cette réalité politique. Il faut être lucide», dit-il encore en précisant que le «choix» de Pierre Karl Péladeau est «légitime», mais qu'il ne s'y ralliera pas à proprement parler - pas pour l'heure en tout cas. Il attendra qu'il devienne officiellement le chef du PQ.

Jusqu'à nouvel ordre, M. Lisée demeurera député de Rosemont et continuera de participer aux débats internes du Parti québécois. «La vie continue, philosophe-t-il. La vie politique continue.»

Analyse non partagée

Les adversaires de Jean-François Lisée dans la course à la direction sont davantage surpris par les raisons qu'il invoque que par le fait qu'il ait décidé de jeter l'éponge. Ils ne partagent pas son analyse voulant que les jeux soient déjà faits.

L'hypothèse de son retrait court depuis le début de la précourse, en septembre. Dans les équipes de ses adversaires, on ne cessait d'insister sur ses difficultés à amasser l'argent nécessaire à la compétition interne, ainsi que sur ses appuis relativement faibles chez les militants péquistes et dans la population en général, ce dont témoignaient les enquêtes d'opinion.

L'ancien journaliste et stratège politique avait toutefois fini par rassembler les 2000 signatures et les 10 000 $ requis à l'officialisation de sa candidature.

Le député de Rosemont est rentré en milieu de semaine d'un séjour en France, où sa compagne a récemment accouché.

Début octobre, Jean-François Lisée avait créé une commotion dans les rangs péquistes en affirmant que son parti allait devoir vivre avec une «bombe à retardement» advenant l'élection à sa tête de l'actionnaire de contrôle de Québecor, Pierre Karl Péladeau. Il n'avait pas hésité à parler d'un «énorme problème». Cette sortie lui a valu pas mal d'inimitiés à l'interne.

Sa dénonciation après coup de la charte des valeurs portée par le gouvernement de Pauline Marois dont il a fait partie lui a également valu des critiques acerbes.

Même si tous louent son intelligence et son éloquence, Jean-François Lisée était devenu, ces derniers mois, un homme plutôt seul au sein de l'aile parlementaire du Parti québécois.

En mai

La course à la direction sera officiellement lancée après le 31 janvier. Cinq candidats sont désormais sur les rangs pour se disputer le poste abandonné par Pauline Marois : les députés Pierre Karl Péladeau, Alexandre Cloutier, Bernard Drainville et Martine Ouellet, ainsi que Pierre Céré, qui s'est fait connaître comme porte-parole du Conseil national des chômeurs. Ce dernier pourrait devoir se désister en raison des difficultés qu'il rencontre à recueillir les fonds requis.

Le prochain chef du Parti québécois sera choisi en mai. Un conseil national du parti se déroulera les 7 et 8 février à l'hôtel Sheraton de Laval.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer