Neutralité de l'État: Couillard reste prudent sur les propositions péquistes

Le premier ministre Philippe Couillard ne croit pas... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Le premier ministre Philippe Couillard ne croit pas avoir créé des attentes trop élevées en affirmant, en campagne électorale, vouloir agir «rapidement» dans les dossiers de la neutralité de l'État et de la lutte contre l'intégrisme.

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Davos, Suisse

C'est seulement lorsque la course à la direction du Parti québécois (PQ) sera terminée qu'il sera possible de connaître la réelle position du parti en matière de laïcité, a estimé le premier ministre Philippe Couillard, mercredi.

En marge du Forum économique de Davos, en Suisse, M. Couillard n'a pas voulu commenter les propositions du candidat pressenti à la tête du PQ, Pierre Karl Péladeau, ni celles de Bernard Drainville, qui est récemment revenu à la charge avec un nouveau projet de charte.

Au caucus péquiste à Saint-Jean-sur-Richelieu, mercredi, l'actionnaire de contrôle du conglomérat Québecor s'est notamment montré favorable à une interdiction du port de symboles religieux aux fonctionnaires en position d'autorité ainsi qu'aux enseignants.

Questionné au cours d'un point de presse, M. Couillard a affirmé qu'il allait être attentif à ce qui sera proposé au sein du PQ, même si pour le moment, il ne semble y avoir que deux débats prévus dans la course à la direction du parti.

Le premier ministre ne croit pas avoir créé des attentes trop élevées en affirmant, en campagne électorale, vouloir agir «rapidement» dans les dossiers de la neutralité de l'État et de la lutte contre l'intégrisme.

Alors qu'il avait laissé entendre la semaine dernière qu'il serait peu probable que le Québec légifère dans ce dossier d'ici la fin de la présente session parlementaire, M. Couillard a affirmé mercredi qu'il n'était «pas exclu» qu'un projet de loi soit déposé d'ici la fin du mois de juin.

Il a toutefois prévenu que cela se ferait seulement si la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, est «satisfaite» du travail accompli.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer