Exclusif

Lisée critique Couillard dans le dossier de la radicalisation religieuse

«La principale menace qui pèse sur la vie... (PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

«La principale menace qui pèse sur la vie de nos citoyens dans les années qui viennent ne provient pas d'athées, de juifs ou de témoins de Jehovah radicalisés, écrit Jean-François Lisée dans sa missive. Il provient de l'islamisme radical.»

PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sorel-Tracy) En refusant de montrer du doigt l'islam radical, Philippe Couillard fait preuve d'un honteux «aveuglement face à la menace» qui guette les citoyens, s'indigne l'aspirant-chef péquiste Jean-François Lisée.

Dans une lettre ouverte, l'ex-ministre des Relations internationales malmène le premier ministre libéral actuellement en Europe dans le dossier de la radicalisation religieuse. Il déplore que M. Couillard rechigne à lier les radicaux qui ont commis des attentats meurtriers à leur religion, l'islam.

«La principale menace qui pèse sur la vie de nos citoyens dans les années qui viennent ne provient pas d'athées, de juifs ou de témoins de Jehovah radicalisés, écrit M. Lisée dans sa missive. Il provient de l'islamisme radical.»

Le député de Rosemont critique les interventions publiques de M. Couillard en Belgique, dont il dit avoir «honte», notamment parce que le premier ministre sépare la question de la neutralité de l'État de celle de la lutte contre le radicalisme islamique. M. Couillard, qui veut faire «très attention» au «glissement» en cette matière, retarde le dépôt d'un projet de loi sur la neutralité religieuse. Après avoir promis cette pièce législative pour l'automne dernier, il pourrait maintenant attendre jusqu'à la fin du présent mandat.

«L'islamisme radical prône précisément la constitution d'un pouvoir religieux, par définition anti-laïque, écrit M. Lisée. Je suis un peu gêné de devoir vous l'expliquer dans cette lettre ouverte.»

Celui qui demeure favorable à une instauration très graduelle d'une charte de la laïcité associée à une clause grand-père pour les employés actuels plaide notamment pour un meilleur encadrement des écoles et de l'enseignement religieux.

«Alors que l'on apprend que des organisations proches des Frères musulmans sont présentes au Québec et que de la propagande djihadiste est offerte dans quelques mosquées québécoises, votre refus de nommer le problème est préoccupant, indique M. Lisée. Votre refus d'agir est pire encore.»

Lundi, le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, a dit vouloir modifier la Loi sur l'enseignement privé afin de permettre que tout dirigeant d'un établissement scolaire soit sujet à une vérification sécuritaire. Une réaction aux articles du Journal de Montréal selon lesquels deux réseaux islamistes liés aux Frères musulmans sont devenus propriétaires d'immeubles qui hébergent des écoles musulmanes subventionnées au Québec.

La porte-parole péquiste en matière d'éducation primaire et secondaire, Nicole Léger, a pressé hier le gouvernement de présenter son projet de loi sur la neutralité. «Il y a urgence d'agir, estime-t-elle. Ce n'est pas en niant le problème qu'il disparaîtra. Philippe Couillard doit être clair et catégorique. Il a le devoir de garantir à la population que les écoles sont des lieux où la propagande islamiste ne peut circuler.»

D'ici quelques semaines, le gouvernement doit avoir mis sur pied un comité multipartite qui vise à contrer la radicalisation religieuse au Québec. Des représentants de différents ministères et de communautés musulmanes le composeront. L'un de ses mandats sera de «prévenir l'exclusion et cibler les propos et les gestes haineux, ainsi que les comportements discriminatoires envers les religions pouvant mener à la radicalisation».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer