Les chefs politiques condamnent l'attaque au Charlie Hebdo

Le premier ministre Stephen Harper (devant) et les chefs... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le premier ministre Stephen Harper (devant) et les chefs du NPD, Thomas Mulcair (à gauche) et du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, se sont tournés vers Twitter, mercredi, pour condamner l'attaque meurtrière contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Les chefs politiques canadiens se sont tournés vers Twitter, mercredi, pour condamner l'attaque meurtrière contre l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.

Des hommes armés masqués se sont rendus dans les bureaux de la publication, mercredi, tuant au moins 12 personnes avant de prendre la fuite.

Sur Twitter, le premier ministre Stephen Harper s'est dit horrifié par ce qu'il qualifie d'«attaques barbares» en France.

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a écrit qu'il était «outré et attristé par la fusillade à Paris», un «acte de violence insensé», selon lui.

Le chef libéral Justin Trudeau a condamné les attentats et offert son appui au peuple français et aux familles des victimes.

Philippe Couillard a indiqué que l'attaque était un geste «intolérable et inacceptable» et a ajouté : «nous ne céderons jamais au terrorisme.» Le chef caquiste François Legault a quant à lui écrit que «la lutte contre les extrémistes est plus urgente que jamais». Stéphane Bédard a tout simplement republié une image utilisée par plusieurs internautes sur Twitter. Sur fond noir, on y retrouve les mots «Je suis Charlie» et «Liberté d'expression».

Le président français François Hollande a qualifié l'attaque contre Charlie Hebdo, dont les caricatures du prophète Mahomet ont souvent été critiquées par les musulmans, d'«acte terroriste, sans aucun doute».

D'autres réactions

«Je condamne vigoureusement l'horrifiante fusillade aux bureaux du magazine Charlie Hebdo, à Paris, qui a (...) tué 12 personnes (...) La France est la plus vieille alliée de l'Amérique et s'est tenue, coude à coude, avec les États-Unis dans la lutte contre les terroristes qui menacent notre sécurité et le monde. Encore et encore, le peuple de la France s'est tenu debout pour protéger les valeurs universelles que des générations ont défendues. La France et la grande ville de Paris, où cet acte horrible a eu lieu, offrent au monde un exemple intemporel qui surpassera la vision haineuse de ces tueurs.»

- le président des États-Unis, Barack Obama

---

«Ce geste odieux n'est pas seulement une attaque contre la vie de citoyens français et la sécurité interne de la France. C'est aussi une attaque contre la liberté d'opinion et de la presse, un élément fondamental de notre culture libre et démocratique, pour laquelle il ne peut y avoir de justification.»

- la chancelière allemande, Angela Merkel

---

«Cette Chambre et ce pays sont unis avec le peuple français dans notre opposition à toute forme de terrorisme, et nous nous tenons également debout pour la liberté d'expression et la démocratie. Ces gens ne seront jamais capables de nous enlever ces valeurs.»

- le premier ministre britannique David Cameron, dans la Chambre des communes

---

«C'était un geste barbare et une attaque odieuse contre la liberté de la presse. Mes pensées sont avec les victimes et leur famille. Nous sommes solidaires avec notre alliée, la France. Tous les alliés de l'OTAN sont unis dans la lutte contre le terrorisme. Le terrorisme sous toutes ses formes et toutes ses manifestations ne peut jamais être toléré ou justifié.»

- le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg

---

«Nous condamnons catégoriquement ce crime cynique. Nous réaffirmons notre volonté de continuer à coopérer activement dans la lutte contre la menace terroriste.»

- le président russe Vladimir Poutine, dans un télégramme de condoléances transmis au président Hollande

---

«L'Égypte appuie la France dans sa confrontation avec le terrorisme, un phénomène international qui cible la sécurité et la stabilité mondiales et qui nécessite des efforts internationaux coordonnés afin de l'éradiquer.»

- le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry

---

«Il s'agit d'une attaque impudente contre la liberté d'expression dans le coeur de l'Europe.»

- le directeur adjoint du Comité pour la protection des journalistes, Robert Mahoney

---

«C'est un jour sombre pour la liberté d'expression et pour une culture de presse vibrante. Mais plus que tout, c'est une tragédie humaine consternante.»

- Stephan Oberreit, directeur d'Amnesty International France

---

«[Ce geste] suscitera la peur chez le peuple, à un niveau bien différent de celui auquel nous sommes habitués. Charlie Hebdo était une petite oasis. Peu osaient faire ce qu'ils faisaient. Je ne sais pas ce qui leur arrivera. Pourront-ils continuer à publier le magazine?»

- l'artiste suédois Lars Vilks, qui est placé sous protection policière depuis qu'il a dessiné des caricatures du prophète Mahomet

Citations recueillies par l'Associated Press

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer