Sondage CROP: lutte entre Trudeau et Mulcair au fédéral

À moins d'un an du scrutin fédéral, le... (Photo d'archives)

Agrandir

À moins d'un an du scrutin fédéral, le Parti conservateur du Canada de Stephen Harper tire très bien son épingle du jeu au Québec.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Plus d'un Québécois sur trois se dit satisfait du gouvernement conservateur, mais, paradoxalement, le parti de Stephen Harper ne récolte pas la part du lion dans les intentions de vote. C'est plutôt les libéraux et les néo-démocrates qui se partagent la faveur de la population, selon les résultats d'un récent sondage CROP-Le Soleil.

À moins d'un an du scrutin fédéral, le Parti conservateur du Canada (PCC) tire très bien son épingle du jeu au Québec, croit le vice-président de CROP, Youri Rivest. «Trente-sept pour cent de satisfaction dans la province, c'est beaucoup pour les conservateurs alors que le fond de l'air est au marasme économique», souligne-t-il en analysant les données du coup de sonde réalisé en ligne auprès de 1000personnes entre le 10 et le 15 décembre. Une seule fois dans la dernière année, soit en avril, les troupes de Stephen Harper ont été aussi appréciées. 

Pourtant, celles-ci ne dominent pas dans les sondages avec 13 % de la population qui les choisirait si les élections avaient lieu aujourd'hui. Le phénomène est rare selon M. Rivest, puisque généralement, dit-il, «le niveau de satisfaction et les intentions de vote vont ensemble». 

Les libéraux de Justin Trudeau et les néo-démocrates de Thomas Mulcair sont respectivement en tête avec 37 % et 30 % des Québécois qui comptent choisir leur formation après répartition des indécis. Même si le premier semble se détacher de son rival le plus proche en décembre, cela ne représente pas une tendance au cours des derniers mois où les deux formations se sont disputé la première place. 

Le Bloc québécois se stabilise

«C'est très difficile de prédire qui va l'emporter», estime Youri Rivest. Il souligne au passage que le Bloc québécois a freiné sa dégringolade avec 17 % des intentions de vote, ce qui laisse présager selon lui qu'il pourrait très bien faire élire un certain nombre de députés. 

Comme à l'habitude, Québec est la seule région où les conservateurs dominent dans les intentions de vote (37 %) devant le Nouveau Parti démocratique (30 %) et le Parti libéral du Canada (21 %). Par ailleurs, la formation de Thomas Mulcair est préférée à celle de Justin Trudeau chez les francophones de la province.  

Méthodologie

La collecte de données en ligne s'est déroulée du 10 au 15 décembre au moyen d'un panel Web. Au total, 1000 questionnaires ont été remplis.Les résultats ont été pondérés pour refléter la distribution de la population adulte du Québec. De plus, une série de questions tirées de l'étude annuelle Panorama de CROP portant sur des valeurs ont été ajoutées au questionnaire. Compte tenu du caractère non probabiliste de l'échantillon, le calcul de la marge d'erreur ne s'applique pas.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer