Commission Robillard: une attaque contre les régions, dit le PQ

Lucienne Robillard et Robert Gagné ont présenté dimanche... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Lucienne Robillard et Robert Gagné ont présenté dimanche leurs recommandations.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Auger
Le Soleil

(Québec) La Commission de révision permanente des programmes a choisi de «s'attaquer aux régions, au monde agricole et aux familles» dans un «exercice de communication raté», déplore le Parti québécois.

«On choisit délibérément de s'attaquer aux régions, au monde agricole et aux familles. Par exemple : pourquoi ne pas avoir abordé le plus important poste budgétaire de l'État, la santé, et l'augmentation de 2,5 millard $ de la rémunération des médecins? Ce travail est purement dogmatique, sans analyse d'impact ni prise en compte de la réalité», a fait savoir dimanche le porte-parole du Parti québécois pour le Conseil du trésor, Alain Therrien.

Qualifiant le travail de commissaire de «farce», le député de l'opposition officielle a dénoncé un «exercice de communication raté» où le jupon dépasse.

Pour le Parti québécois, le président du Conseil du trésor Martin Coiteux devrait prendre ses responsabilités au lieu de les réléguer à une commission «déconnectée de la réalité».

À la Coalition avenir Québec, le porte-parole Claude Surprenant a qualifié le dépôt du rapport d'exercice de relation publique visant à faire passer la pilule des dernières coupes budgétaires du gouvernement libéral. «C'est une commission qui, à notre avis, de ce qu'on voit ce matin pour certaines choses, pourrait aider le gouvernement à bien paraître. Mais son utilité réelle, on peut la questionner.»

La porte-parole de Québec Solidaire, Françoise David, a soutenu dimanche que seule la «logique comptable» guide le gouvernement. «La stratégie est usée et les dés sont pipés! Le gouvernement se garde le beau rôle pendant que des idéologues prescrivent une médecine de cheval qui risque de détruire le modèle québécois», a-t-elle énoncé.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a été avare de commentaires dimanche. Il a salué le travail «pédagogique» des commissaires et ajouté que le gouvernement tranchera devant les différents scénarios. «La commission, elle fait des recommandations, mais c'est le gouvernement élu qui décide. On apprécie la partie de démonstration et je suis très reconnaissant pour leur travail [...] C'est important, mais les décisions sont prises par le gouvernement», a-t-il insisté. Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer