Exclusif

Une élection, un référendum, dit Martine Ouellet

Martine Ouellet... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Martine Ouellet

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Un gouvernement du Parti québécois que dirigerait Martine Ouellet s'engagera dans une entente avec Ottawa pour arrêter la date et la question référendaire. Un Oui majoritaire amènera Québec à se déclarer souverain après 12 mois de négociations avec le fédéral.

Dans une lettre ouverte, la seule femme sur les rangs pour succéder à Pauline Marois à la tête du PQ soutient qu'il faut «augmenter la cadence de notre marche vers l'indépendance dès maintenant».

Pour la députée de Vachon, cette marche vers «un 194e siège à l'ONU», qui ferait place «à l'expertise pacifiste de la nation québécoise pour la prévention et la résolution des conflits mondiaux», est jalonnée de balises précises et nombreuses. Les prochaines élections n'auront lieu que dans quatre ans, rappelle-t-elle.

«Nous devons nous en servir afin de préparer le projet de pays que nous voulons pour le Québec. Nous devons en parler sur toutes les tribunes», une mise au point qui contraste avec la dernière campagne électorale où le PQ a tenté d'éviter de parler de souveraineté et de plébiscite pour y parvenir.

Martine Ouellet s'inspire fortement de ce qui s'est produit en Écosse où le mouvement indépendantiste a tout de même subi une défaite, cet automne, lors d'un référendum. La députée était une des membres de l'aile parlementaire péquiste qui était sur place pour observer le déroulement du scrutin.

Son élection comme chef amènerait le PQ à définir le «projet de pays» en s'appuyant «sur toutes les couches de la société», depuis les artistes jusqu'aux gens d'affaires en passant par les travailleurs et les étudiants. Elle soutient que ce fut le cas en Écosse, comme cela a été le fait du référendum québécois de 1995.

Discussions avec Ottawa au premier mandat

L'exemple écossais s'impose encore davantage lorsqu'elle se projette comme première ministre. Dès le premier mandat, «des discussions avec Ottawa seront amorcées. Le point de départ pour les discussions sera l'entente historique signée entre Westminster et Édimbourg pour la tenue du référendum de septembre 2014.»

Les choses ne traîneraient pas en longueur au lendemain d'une victoire du camp indépendantiste. «Après 12 mois de négociations, le Québec va déclarer son indépendance. À ce moment, la constitution de transition va avoir force de loi au Québec.»

Cet acte constitutionnel aura été préparé pendant le mandat décroché par le Parti québécois, précise Martine Ouellet. «Cette constitution sera basée sur les consensus larges émanant de la société québécoise comme le respect de l'égalité homme-femme ou l'accès universel à l'éducation et aux soins de santé», écrit la politicienne, sans référence au débat identitaire.

«En parallèle, de grands chantiers seront menés afin de préparer le rapatriement chez nous d'outils cruciaux à notre développement.» L'assurance emploi, les ambassades québécoises et le transfert des fonctionnaires fédéraux» en font partie de même que «la mise en place d'un véritable réseau régional d'information [...] relié à Télé-Québec [...] pour que notre nation puisse enfin bénéficier d'un véritable média d'État pour la représenter».

Martine Ouellet fait partie des quatre élus qui sont officiellement en lice pour présider aux destinées du PQ. Les autres sont Bernard Drainville (Marie-Victorin), Jean-François Lisée (Rosemont) et Alexandre Cloutier (Lac-Saint-Jean). Le militant Pierre Céré, candidat défait dans Laurier-Dorion, est de la course à la chefferie. Le député de Saint-Jérôme et magnat de la presse québécoise, Pierre Karl Péladeau, doit annoncer sa candidature d'ici deux semaines.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer