Pacte fiscal: 2,5 millions $ de moins dans les coffres de Lévis

Gilles Lehouillier... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Gilles Lehouillier

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Les compressions du pacte fiscal représentent 2,5 millions $ de moins dans les poches de Lévis. Il faudra faire des acrobaties pour boucler le budget, annonce le maire, qui évoque des baisses de services.

Une chose est promise par Gilles Lehouillier, ces compressions ne se refléteront pas sur le compte de taxes des citoyens. Mais le comité de finances présidé par le vice-président du comité exécutif, Robert Maranda, devra trouver une façon de compresser encore davantage un budget très serré. Comment? M. Lehouillier évoque des coupes dans les «ressources, les services, la rapidité d'intervention». Il a aussi lancé la possibilité de reporter certains projets.

Y aura-t-il un impact sur les citoyens? «S'il y a un effet, il sera très mineur», a fait valoir le maire. Il assure que le détail des compressions sera explicité lors de la présentation du budget en décembre.

M. Lehouillier a repris les arguments de la présidente de l'Union des municipalités, Suzanne Roy, et a dit croire qu'il est inévitable que les municipalités subissent cette année des compressions. Mais c'est un pacte transitoire, a-t-il rappelé, tout en appelant les autres villes «à s'unir ensemble pour la négociation du vrai pacte fiscal en 2016».

Le pacte fiscal transitoire signé mercredi par les deux unions des villes du Québec, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et l'Union des municipalités du Québec (UMQ), dont Gilles Lehouillier est d'ailleurs trésorier, implique des compressions de l'ordre de 300 millions $ pour les villes. Il sonne aussi le glas pour les Conférences régionales des élus (CRE) et des Centres locaux de développement (CLD) dans leur forme actuelle.

Gilles Lehouillier ne pleurera pas sur le sort des CRE. «J'ai toujours considéré que c'était une structure très lourde, très technocratique, très encadrée. Et l'élu est tellement étouffé que ça ne vaut même plus la peine d'aller y perdre son temps. On brasse à peu près deux pieds de paperasse pour régler un petit dossier de 100 000 $.»

Quant au CLD de Lévis, le maire a indiqué qu'il ne pourrait pas sauver tous les emplois qui y sont rattachés. Il se questionne sur la pertinence de continuer d'injecter des fonds dans l'organisme. En ce moment, la Ville ajoutait 523 000 $ par année au budget de 800 000 $ qui provenait du gouvernement. Ce dernier sera amputé de 55 % avec le nouveau pacte fiscal, selon le maire.

«On va asseoir à une table les membres du CLD et les gens de la direction du service du développement économique de la Ville et essayer de voir quelle serait la meilleure formule pour maintenir l'aide à l'entreprise», a-t-il soutenu.

Mercredi en après-midi, la Chambre de commerce de Lévis a ajouté sa voix aux nombreux entrepreneurs qui souhaitent le maintien du CLD, qui porte le nom de Société de développement économique (SDE). «Il ne fait aucun doute que l'expertise de ce mandat, d'une importance capitale pour le maintien de notre vitalité économique, passe par la SDE de Lévis», souligne-t-on. Cette dernière a «favorisé l'éclosion» de plusieurs talents entrepreneuriaux à Lévis.

Le président de la SDE de Lévis, Pierre Garant, a fait part de la volonté de son organisme de maintenir les services aux entrepreneurs. Des services qui sont appréciés, dit-il, et essentiels au développement de la région. «On est en mode solution», insiste-t-il, lui aussi conscient de la réalité économique. «Notre objectif est de maintenir un maximum de service. Et le service dépendra de la quantité de main d'oeuvre qu'on aura pour l'offrir. On va tout faire pour maintenir non pas pour préserver des emplois mais pour assurer un maintien de service.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer