Forces et démocratie: une étape de plus vers la création officielle du parti

Jean-François Fortin lance le nouveau parti Forces et... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Jean-François Fortin lance le nouveau parti Forces et démocratie, dont le principal objectif sera de défendre les régions du Québec.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
Ottawa

L'ancien député bloquiste Jean-François Fortin s'est rendu mercredi après-midi aux bureaux d'Élections Canada afin d'enregistrer officiellement son parti politique.

Forces et démocratie pourrait ainsi devenir sous peu le 18e parti politique à oeuvrer sur la scène fédérale s'il répond à tous les critères en vigueur.

M. Fortin, qui en sera le chef, est allé déposer chez Élections Canada les quelque 350 signatures de citoyens qui soutiennent sa démarche.

Pour l'heure, Forces et démocratie est représenté par seulement deux députés: son chef et Jean-François Larose, un ancien porte-couleurs du Nouveau Parti démocratique (NPD) qui a officiellement annoncé sa défection la semaine dernière.

Le député de la circonscription de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia reconnaît qu'il aura du pain sur la planche en prévision des prochaines élections fédérales, qui sont prévues le 19 octobre 2015.

Car il faudra à la fois convaincre les électeurs de la pertinence d'un parti «régionaliste» tout en trouvant des moyens d'apparaître sur le radar médiatique, ce qui ne sera pas évident pour un tiers parti encore méconnu, a soutenu l'ancien bloquiste en point de presse, mercredi.

Jean-François Fortin a claqué la porte du Bloc québécois en août dernier, mécontent du changement de cap que souhaite opérer le nouveau chef Mario Beaulieu.

Le 23 septembre dernier, M. Fortin a déposé une motion ayant pour objectif principal de «retirer à l'establishment des partis le pouvoir de tasser les députés» et d'enlever «arbitrairement» à ces derniers «leurs moyens d'action».

L'esprit de ladite motion avait séduit le député Jean-François Larose, qui a finalement quitté le bateau néo-démocrate pour suivre M. Fortin dans sa nouvelle aventure.

Avant de se joindre au parti en gestation, M. Larose avait dit s'être senti «bâillonné» et «frustré» dans l'exercice de ses fonctions au sein du caucus du NPD.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer