Mulcair veut protéger les droits individuels

Le chef du NPD Thomas Mulcair était à... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le chef du NPD Thomas Mulcair était à Québec dimanche.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Auger
Le Soleil

(Québec) Alors que la colline parlementaire à Ottawa s'attend à un renforcement des mesures de sécurité et un pouvoir accru dévolu aux forces de l'ordre, le chef du NPD, Thomas Mulcair, entend protéger la liberté et les droits individuels.

«On est capables d'assurer la protection du public et le respect de nos droits en même temps», a déclaré dimanche le chef du Nouveau Parti démocratique, à la sortie du congrès provincial de son parti à Québec. «Les Québécois le savent depuis longtemps; on peut protéger à la fois nos foyers et nos droits», a lancé le chef de l'opposition officielle.

Dans la foulée de l'attentat meurtrier d'Ottawa survenu mercredi, les politiciens et les observateurs s'attendent à un resserrement sécuritaire. Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, doit déposer dès lundi un projet de loi concernant l'ajout d'outils aux forces de l'ordre. «Évidemment, on n'a rien vu encore... C'est impossible de commenter sur une intention», a d'abord précisé à ce propos Thomas Muclair.

Mais le NPD craint déjà que le parti au pouvoir récupère politiquement la tragédie et renforce les lois au détriment des libertés individuelles. «Quoi qu'il en soit, nous, on va s'assurer que ça ne soit pas une réaction politisée à une situation qui a besoin d'une réponse posée, pondérée, et équilibrée.»

Les néodémocrates auront à l'oeil les intentions du gouvernement conservateur, promet Thomas Mulcair. «On doit pouvoir faire les deux. Protéger les droits inclut protéger le droit à la sécurité et protéger les libertés des gens. Je pense qu'on est capables de faire les deux au Canada», a plaidé le chef du NPD.

Surveiller la santé mentale

Le chef du NPD croit par ailleurs qu'un meilleur encadrement des gens atteints de problème de santé mentale est primordial. «Si on va regarder les lois qui peuvent être changées, est-ce qu'on peut se dire honnêtement qu'il faut aussi regarder les lois sur la santé mentale?» Un domaine où les outils législatifs existent déjà selon lui. «Vous savez comme moi que lorsqu'une personne représente un danger pour elle-même ou pour les autres, on peut intervenir. Les tribunaux peuvent même ordonner aux gens de reprendre des médicaments.»

Plusieurs voix se sont levées depuis quelques jours pour exiger des lois antiterroristes plus sévères. «On se concentre beaucoup sur les lois antiterroristes qui existent, mais soyons clairs. Dans les deux cas qui nous ocucpent, c'est assez clair que les deux ont des aspects qui relèvent beaucoup plus de la santé mentale que d'un grand dessein», observe Thomas Muclair.

Le leader de l'opposition à la Chambre des communes écorche finalement au passage la cohésion des services de sécurité autour du parlement. «Pour nous, à Ottawa, c'est assez évident qu'il faut changer notre manière de s'y prendre. Si vous regardez le trajet qui a duré quelques secondes, pendant le trajet à pied du tireur, il a traversé des zones contrôlées par quatre forces de l'ordre différentes!» soutient Thomas Mulcair.

«Sur la rue Wellington, devant le parlement, ça relève de la police d'Ottawa», détaille-t-il. «Dès qu'il a traversé et qu'il était sur le parvis, dans l'enceinte du parlement, ça relève de la GRC. Dès qu'il est passé devant le Sénat, c'était la sécurité du Sénat. Et devant la porte principale, c'était la sécurité de la chambre. Alors, c'est assez évident que ça va prendre une meilleure coordination!» Un vrai casse-tête sécuritaire, selon le chef néodémocrate. «Il y a trop d'enchevêtrements des autorités. Et je pense qu'à un moment donné, il va falloir qu'on réussisse à trouver une solution, avec un service responsable de l'ensemble.»

Le NPD vise une course à trois historique

Même s'il perd des plumes dans la province lors d'un récent sondage CROP, le chef du NPD Thomas Mulcair se réjouit de dominer la région de Québec et entrevoit déjà une course à trois pour «la première fois de l'histoire du pays».

Le coup de sonde de CROP publié dimanche dans Le Soleil conférait au NPD la première place dans la région de Québec avec 34 % des intentions de vote, contre 29 % pour les conservateurs et 24 % pour les libéraux. «Ici, dans la région de la capitale, je suis ravi de ça, de voir qu'on trône toujours très bien en première place», a commencé dimanche à Québec Thomas Mulcair.

Le chef de l'opposition officielle est persuadé de pouvoir conserver ses acquis dans la région. «La région de Québec, ça va super bien. Alors on va garder notre base ici dans la région de Québec.»

Thomas Mulcair admet toutefois que la bataille sera rude sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent. «On n'a qu'à regarder la CAQ réussir à prendre assez solidement Lévis», analyse le chef néodémocrate. «C'est un terroir qui a toujours son propre climat. C'est un microclimat politique sur l'échiquier politique, mais on a l'intention de présenter des candidats solides dans ces circonscriptions-là.»

À l'échelle provinciale, le NPD perd toutefois des points, reculant de six points à 30 %. Les libéraux sont bons premiers avec 37 %, tandis que les conservateurs ne récoltent que 15 %. «Soyons clairs : c'est la première fois de l'histoire du pays qu'on va avoir une course à trois!» lance néanmoins le député fédéral d'Outremont. «Le NPD est positionné comme jamais auparavant à un an des élections. Et le reste, ça va dépendre du travail qu'on fait au cours des 12 prochains mois.»

Dans un pays marqué par le bipartisme et l'alternance politique, cette triple rivalité fera du bien, prédit Thomas Mulcair. «C'est une excellente occasion pour les gens de mesurer», dit-il. «Si les gens veulent du changement, la seule manière de l'avoir, c'est de voter NPD. Les libéraux vont le promettre; comme ils le font toujours. Mais ils flashent à gauche, mais ils tournent à droite. Ça cause des accidents pour l'électorat...»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer