Création du parti Forces et démocratie: malaise chez les indépendantistes

Le fondateur du nouveau parti Forces et démocratie,... (Collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Le fondateur du nouveau parti Forces et démocratie, Jean-François Fortin (à droite), ne peut plus compter sur le soutien traditionnel que lui témoignait le député péquiste Pascal Bérubé.

Collaboration spéciale Johanne Fournier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Matane) Les opinions sont partagées au sein de la communauté indépendantiste de la circonscription de Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia concernant le nouveau parti Forces et démocratie, fondé par le député et ex-bloquiste Jean-François Fortin. Le malaise provient de l'absence, à l'intérieur du programme de la nouvelle formation politique, des notions d'indépendance et de souveraineté.

En tête de liste de la déclaration commune pour la fondation de ce parti, on retrouve Alexis Duceppe et Alexandre Curzi. Ils sont les fils respectifs de l'ancien chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, et de l'ancien député du Parti québécois, Pierre Curzi.

Mais, Forces et démocratie ne peut pas compter sur l'appui de tous les souverainistes. C'est le cas du député provincial de Matane-Matapédia. «Ça m'interpelle parce que c'est mon comté fédéral et mon comté également à Québec, a commenté Pascal Bérubé, mardi, lors d'un point de presse à l'Assemblée nationale. C'est le comté le plus souverainiste au Québec et, sans l'appui du Parti québécois, M. Fortin n'aurait pas été élu en 2011. Ça, c'est clair. M. Fortin devra passer le test des urnes!»

Le nouveau chef de Forces et démocratie répond qu'il en prend note. «Je comprends que le Parti québécois a toujours appuyé le Bloc québécois, s'est contenté de dire Jean-François Fortin. Je vais continuer à travailler avec grand plaisir avec Pascal, à déployer tous mes efforts pour que les gens de chez nous puissent obtenir des gains. Peu importe l'opinion de Pascal, il est assuré de ma plus grande collaboration dans l'avenir.»

M. Fortin ne croit pas que l'amitié, qui était connue entre les deux politiciens, soit pour autant terminée. «Pascal a porté un jugement politique qui est le sien, fait-il savoir. Il doit répondre à une ligne de parti.»

Aspect régionaliste

Le maire de Grosses-Roches, qui était le président du conseil exécutif du Parti québécois dans la circonscription de Pascal Bérubé jusqu'à ces dernières semaines, ne voit aucun problème à soutenir la création du nouveau parti Forces et démocratie. «C'est certain que M. Fortin devra passer le test des urnes, comme M. Bérubé a dû le passer, réagit André Morin. Si M. Bérubé est fâché après M. Fortin, c'est son problème et pas le mien! Quand les gens du comté ont élu Jean-François Fortin, ils l'ont fait en le connaissant. Ça faisait deux ans qu'il patrouillait le comté. Il s'est promené tout seul. Il ne s'est pas seulement promené avec Pascal Bérubé!»

M. Morin, qui est également président de la Société d'action nationale de la Matanie, soutient qu'il ne pouvait s'empêcher d'appuyer le nouveau parti, notamment à cause de son aspect régionaliste. «C'est une démocratie plus directe pour les citoyens, estime-t-il. Je ne peux pas être contre ça!»

L'homme, qui a aussi été vice-président de l'exécutif du Bloc québécois dans Haute-Gaspésie-La Mitis-Matane-Matapédia de 2009 à 2013, désavoue le chef actuel du Bloc, Mario Beaulieu. «Pour moi, des chefs qui agissent comme s'ils étaient les propriétaires du parti, je ne suis pas capable, fait valoir André Morin. Il y a un vote qui est pris et, le lendemain, Mario dit le contraire!»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer