Jacques Chagnon défend l'usage «d'employés fantômes»

À ceux qui critiquent un projet de 50... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

À ceux qui critiquent un projet de 50 millions $ en période d'austérité, Jacques Chagnon rappelle que le lancement ne peut s'effectuer avant juin 2016.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Michel Corbeil</p>

(Québec) Le président de l'Assemblée nationale, Jacques Chagnon, défend ses façons de gérer, lesquelles lui ont permis d'amasser un trésor caché de 32 millions $, destiné à moderniser et agrandir l'auguste bâtiment.

Dans une rare entrevue, M. Chagnon a indiqué qu'il a grimacé en lisant dans le Journal de Québec que le projet de 50 millions $ sera partiellement financé par des «employés fantômes».

Il a cependant reconnu que les salaires pour une trentaine de postes non pourvus - «ce ne sont pas tous des retraités», a-t-il insisté - sont versés dans un fonds spécial. Celui-ci ira à des travaux pour améliorer la sécurité, aménager une entrée souterraine et ériger un édifice de trois étages dans la cour intérieure de l'Assemblée nationale.

M. Chagnon a minimisé la portion du montant déjà amassé redevable à cette gestion consistant à ne pas pourvoir des postes inscrits au budget. Tout au plus, a-t-il évalué, cela représente environ 15 % des 32 millions $.

Il a répété que 2 millions $ proviennent d'une réduction du personnel d'encadrement à un niveau record dans la fonction publique. Ce montant représente le quart des 8 millions $ épargnés annuellement depuis quatre ans, a-t-il témoigné une nouvelle fois.

«Toutes les organisations gouvernementales font ça», a plaidé celui qui est député de Westmount-Saint-Louis depuis 1998. «C'est administrer le nombre de personnes [employés] en fonction des besoins.»

Son organisation est pourvue de 610 E.T.C. (dans le jargon de la fonction publique, 610 «emplois temps complet»). «On ne les utilise pas tous» et il n'est pas impossible qu'en cours d'année, certains des 33 emplois soient pourvus, a-t-il insisté. Dans le prochain budget, «une dizaine seront coupés».

Jacques Chagnon a rappelé l'indépendance de l'institution qu'il préside face au Conseil du trésor qui gère l'ensemble du monde des fonctionnaires. Il a souligné qu'il respecte cependant la directive du ministre Martin Coiteux sur les plafonds pour la hausse de la masse salariale et des dépenses.

M. Chagnon a fait remarquer que les 15 000 départs à la retraite prévus dans la fonction publique seront utilisés pour réduire l'endettement du Québec. «Moi, je n'en ai pas», ce qui le justifierait de placer les sommes épargnées dans le fonds spécial. Cela évitera de contracter un emprunt qui serait plus coûteux, a-t-il soutenu.

À ceux qui critiquent un projet de 50 millions $ en période d'austérité, Jacques Chagnon rappelle que le lancement ne peut s'effectuer avant juin 2016. Il a affirmé que les élus membres du Bureau de l'Assemblée nationale, y compris les caquistes, endossent le projet. «Mes collègues au B.A.N. m'ont demandé de le défendre.»

Legault sceptique

Cela n'a pas empêché le chef de la CAQ d'afficher son scepticisme. «On me dit que c'est un cas spécial pour garder l'indépendance de l'Assemblée nationale» de disposer de son budget et de conserver des surplus, a répondu sans conviction François Legault.

«Si c'étaient les façons de faire, dans un ministère, ça serait inacceptable», a laissé tomber le caquiste. «Ce qui m'achale, effectivement, c'est toute la question de la transparence du budget de l'Assemblée nationale. Je pense que M. Chagnon a des questions à répondre. Je veux bien croire qu'on a une réserve de 30 millions $. Mais a-t-on besoin de faire tous ces travaux-là?»

Le premier ministre Philippe Couilllard et son président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, se sont limités à signaler l'indépendance dont jouit l'Assemblée nationale. Il y a séparation entre l'exécutif et le législatif, ont répété les deux hommes. Je fais confiance au bon jugement des gestionnaires, a dit M. Coiteux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer