PKP dit qu'il n'a pas à répondre aux questions des journalistes

Pierre Karl Péladeau... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Robillard
La Presse Canadienne
Québec

Critiqué par ses adversaires parce qu'il multiplie les sorties sur «Facebook», le député péquiste Pierre Karl Péladeau a déclaré mardi qu'il n'a pas à répondre aux questions des journalistes.

M. Péladeau a affirmé qu'il constate l'efficacité de Facebook comme moyen de communication.

Au cours des dernières semaines, M. Péladeau a multiplié les sorties sur Facebook. Pour exiger des excuses au ministre de la Santé Gaétan Barrette, puis pour soulever des questions éthiques, notamment sur les liens entre le premier ministre Philippe Couillard avec Arthur Porter.

Lundi, M. Péladeau a émis trois billets sur Facebook pour critiquer le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault.

M. Legault a d'ailleurs invité M. Péladeau à se prêter davantage au jeu des questions des journalistes de la presse parlementaire.

Agacement

L'entourage libéral a également fait sentir son agacement devant la couverture médiatique réservée aux sorties de M. Péladeau sur Facebook, qui ont par ailleurs valu une réaction de M. Couillard samedi à Trois-Rivières.

Avant de se rendre au caucus des députés péquistes, mardi à l'Assemblée nationale, M. Péladeau a estimé qu'il peut se soustraire aux questions de la presse.

«Je n'ai pas à répondre aux questions des journalistes», a-t-il dit lors d'un bref point de presse.

M. Péladeau a nié toute crainte des échanges avec la presse.

«Je suis avec vous», a-t-il dit aux journalistes pour prouver sa disponibilité.

M. Péladeau a expliqué qu'il apprécie l'efficacité des communications par les médias sociaux, plus particulièrement Facebook, qu'il a découvert récemment.

Facebook «très efficace»

«J'ai découvert Facebook quelques mois après m'être présenté, a-t-il dit. C'était mon organisation qui l'avait monté. Quand j'ai eu mon accident on m'a demandé de prendre une photo avec la garde et on m'a dit qu'on allait mettre la photo sur Facebook. C'est comme ça que j'ai appris que j'ai une page Facebook. Je trouve que c'est très efficace pour communiquer.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer