Un «nouveau projet»: le Canada aura besoin du Québec, insiste Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Pour relancer le pays, le Canada a absolument besoin du Québec, a plaidé le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, devant la Chambre de commerce et d'industrie de Québec mardi midi.

Dans un discours d'une vingtaine de minutes livré aux gens d'affaires de la Capitale-Nationale réunis au Hilton, M. Trudeau a fait part du «nouveau projet» qu'il souhaite mettre en oeuvre s'il est élu à la tête du pays afin de répondre aux inquiétudes des Canadiens et celles des Québécois de partout dans la province. «Pour la première fois de notre histoire, ils ont l'impression que la génération qui suivra en arrachera plus que la leur (...) «Le projet dépasse les frontières du Québec, c'est un projet canadien dans lequel les Québécois doivent jouer un rôle important», a-t-il souligné à gros traits à plus d'une reprise. 

Dialogue

«Nous vivons dans une fédération (...) Tous les défis ne peuvent être réglés à Ottawa, ils exigent un partenariat, cela nécessite un dialogue continu», a fait valoir M. Trudeau, promettant de tenir une rencontre annuelle avec tous les premiers ministres des provinces et des territoires si sa formation est portée au pouvoir. «Mon gouvernement fera tout pour appuyer le fait français ici au Canada et à l'étranger», a-t-il renchéri, sous les applaudissements de la foule. 

Sur le plan économique, Justin Trudeau a parlé de l'importance de mettre en place des conditions favorisant les investissements économiques, de se doter d'infrastructures dignes du 21e siècle et de soutenir l'industrie culturelle «créatrice de richesses». Le tout doit se faire en respectant l'environnement, a précisé l'aspirant dirigeant du Canada. 

Fier des Québécois

Justin Trudeau s'est dit fier des Québécois qui vivent dans une province des plus démocratiques. Selon lui, le débat qui s'est tenu à l'Assemblée nationale sur le droit de mourir dans la dignité en témoigne. «Cela a été un grand moment de démocratie», a-t-il lancé. Selon le chef libéral, il est temps de changer le système électoral pour adopter le vote préférentiel et de créer un système d'accès à l'information moderne. «Un premier ministre doit répondre aux questions des journalistes», a-t-il avancé, se méritant les encouragements de la foule. 

«Je sais que le Québec ne se voit plus dans l'image du Canada qui est projetée dans le monde. Pour changer cela, le Canada aura besoin du Québec», a par ailleurs souligné Justin Trudeau. «Assurons-nous de léguer à nos enfants un pays dont nous serons fiers», a réitéré le politicien.

Partager

À lire aussi

  • Des chefs fédéraux déjà en campagne

    Politique

    Des chefs fédéraux déjà en campagne

    Le long congé de l'Action de grâce au Canada semble avoir donné le coup d'envoi à la campagne électorale fédérale. À près d'un an du scrutin, Stephen... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer