Élection partielle: Lévis présente ses demandes

La maire de Lévis, Gilles Lehouillier... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

La maire de Lévis, Gilles Lehouillier

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Gilles Lehouillier demande aux candidats à l'élection partielle dans Lévis de s'engager à appuyer le projet d'une nouvelle voie d'accès à l'autoroute 20 et celui du complexe aquatique de Saint-Nicolas.

Pour une énième campagne électorale, le complexe aquatique se retrouve au sommet de la «liste d'épicerie» de l'administration municipale lévisienne. Même si le projet ne se situe pas dans la circonscription provinciale de Lévis, le premier magistrat de la ville estime qu'il est du devoir du prochain député de Lévis d'appuyer la réalisation de cette infrastructure de 30 millions $ qui permettra aux Lévisiens d'accéder à des cours de natation dans le secteur ouest. «Mille personnes sont privées de cours de natation» en ce moment, déplore Gilles Lehouillier.

Pour l'est, le maire souhaite un investissement majeur qui selon lui réglera le problème de congestion à l'heure de pointe de l'autoroute 20 Est pour accéder à la route du Président-Kennedy. «La Ville de Lévis a l'intention ferme de prolonger d'ici 2016 de la rue Saint-Omer jusqu'à l'autoroute 20 et le boulevard Étienne-Dallaire, pour rejoindre Saint-Omer», a-t-il révélé jeudi en marge d'une conférence de presse pour l'ouverture du marché public de Lévis.

Pour compléter cet ouvrage, il faudra ajouter une nouvelle bretelle d'accès à l'autoroute, à la hauteur de Saint-Omer. «Ce qui va être demandé au gouvernement du Québec, c'est de régler une fois pour toutes la problématique de l'échangeur Kennedy et de nous donner une nouvelle entrée au sein de la ville de Lévis.»

Les files d'attente s'allongent de plus en plus en direction est à l'approche de la sortie Kennedy chaque matin et la situation est préoccupante pour plusieurs entreprises de ce pôle d'emploi, a fait valoir M. Lehouillier.

Candidats favorables

Rencontrés jeudi en marge d'un débat au Cégep de Lévis-Lauzon, les candidats de la Coalition avenir Québec et du Parti québécois, François Paradis et Alexandre Bégin, se sont tous deux dits en faveur de ces projets. «Les projets sont significatifs et porteurs. On sera des partenaires, si les gens nous font confiance, pour pousser plus avant le développement de la ville de Lévis», a assuré M. Paradis. «J'appuierai le projet de centre aquatique, que les gens attendent depuis plusieurs années», a indiqué M. Bégin. Quant à la nouvelle bretelle, il considère que ça peut être une «bonne idée pour désengorger l'autoroute 20».

En entrevue téléphonique, la candidate libérale, Janet Jones, a elle aussi promis son appui à M. Lehouillier, sur ces deux projets. «Quand je vais être élue, c'est sûr que je vais soutenir la Ville dans ses projets.» Le nombre insuffisant d'heures disponibles dans les piscines de Lévis affectent tous les citoyens, y compris ceux de l'est, dit-elle. «Une bonne raison d'appuyer ce projet-là.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer