Motion acceptée: Pierre Karl Péladeau reste inflexible

Pierre-Karl Peladeau en visite au Cégep de Lévis... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Pierre-Karl Peladeau en visite au Cégep de Lévis pour appuyer le candidat du PQ.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin, Michel Corbeil
Le Soleil

(Québec) La motion votée ce matin à l'Assemblée nationale, devant forcer le député de Saint-Jérôme, à choisir entre carrière de député ou actionnaire de contrôle de Québecor, ne semble pas avoir ébranlé la détermination de Pierre Karl Péladeau. Il ne compte pas remettre en question sa décision de conserver ses parts dans l'empire médiatique qu'il a bâti.

«Je n'ai pas d'autres commentaires à faire que ceux que j'ai faits jeudi», a laissé tomber le député de Saint-Jérôme à son arrivée au Cégep de Lévis-Lauzon, où il est venu prêter main forte au candidat du Parti québécois à l'élection partielle dans Lévis, Alexandre Bégin.

En après-midi, quelques minutes après l'adoption de la motion présentée par la Coalition avenir Québec, M. Péladeau s'est contenté de constater que «c'est l'Assemblée nationale qui a voté. Les députés se sont prononcés. Voilà!»

Talonné par les journalistes qui voulaient connaître ses intentions à la suite du vote de cette motion, qui vise à empêcher un député de contrôler une entreprise médiatique, Pierre Karl Péladeau a réitéré ses intentions exprimées la veille. «J'ai dit ce que j'avais à dire. Je l'ai dit clairement, de façon limpide jeudi. Et je n'ai pas l'intention de faire évoluer ma réflexion», a-t-il soutenu.

Mardi, M. Péladeau avait affirmé son intention ferme de conserver son actionnariat de contrôle sur Québecor, tant et aussi longtemps qu'il siégerait comme député de Saint-Jérôme. Dans le cas où il deviendrait chef de parti, ministre ou chef de gouvernement, il le placerait dans une fiducie sans droit de regard.

Adoptée à la majorité

La motion, pour forcer «PKP» -surnom tiré de ses initiales- à choisir entre son rôle de parlementaire pour le PQ et son portefeuille d'actionnaire de contrôle de Québecor, a été adoptée comme prévue. La suite, elle, est moins prévisible.

Au Salon bleu, 84 élus, libéraux, caquistes et solidaires, se sont prononcés en faveur de la résolution pour «qu'aucun député, ou un membre de sa famille immédiate, ne puisse d'aucune façon détenir directement ou indirectement la majorité des actions ou une position de contrôle dans une entreprise médiatique».

Vingt-deux élus du Parti québécois, la famille politique du député de Saint-Jérôme, l'ont rejetée. À l'origine de la controverse, par une sortie au congrès du PQ où il a plaidé qu'en conservant ses actions dans Québecor, M. Péladeau représente une «bombe à retardement» pour le PQ, Jean-François Lisée a voté contre la motion.

Sur suggestion du Commissaire à l'éthique, M. Péladeau a quitté le Salon bleu au moment du vote, «étant donné que la motion (le) vise spécifiquement».

La mécanique parlementaire est mise en route. Dans une dizaine de jours, le gouvernement confiera un mandat à une commission d'élus. Ils remettraient des recommandations entre la mi-novembre et Noël, selon le type de consultations.

Philippe Couillard s'est montré vague, quant à la route qui conduira à une législation, en la matière. Le premier ministre n'a pas voulu poser trop de balise pour amener le PQ à se prêter à une réflexion qu'il juge incontournable, affirme son entourage.

Tôt ou tard, Pierre Karl Péladeau «devra se départir de quelque chose», a-t-on plaidé. D'autant que, ajoute-t-on, notion de média, dont la propriété pourrait poser problème, n'est nullement définie, pour l'heure.

Libéraux et les caquistes ont soutenu le fondement de la démarche est d'assurer la liberté de presse, quelle que soit la taille de l'entreprise. Comme pour la CAQ, le gouvernement a insisté pour dire que la loi ne vise pas M. Péladeau. «On ne s'attaque pas à l'homme, on s'attaque à l'enjeu», s'est fait dire Le Soleil.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer