Régimes de retraite: Labeaume encense le ministre Moreau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Non seulement Régis Labeaume a-t-il salué les amendements «sensés et raisonnables» apportés au projet de loi 3 sur les régimes de retraite, mais le maire de Québec avait aussi beaucoup d'autres fleurs à lancer au ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, lundi.

Plus de 200 employés municipaux ont profité d'une... (LA PRESSE, ALAIN ROBERGE) - image 1.0

Agrandir

Plus de 200 employés municipaux ont profité d'une conférence de presse du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, à Laval, pour manifester à grand bruit leur colère face au projet de loi 3 modifiant les régimes de retraite. Pendant que se déroulait la conférence de presse confirmant un investissement de 46,3 millions $ de Québec pour la construction de la Place Bell - un complexe de trois patinoires de 500, 2500 et 10 000 sièges -, des dizaines de policiers de l'escouade antiémeutes se tenaient dans les couloirs adjacents, prêts à intervenir si nécessaire.

LA PRESSE, ALAIN ROBERGE

«On remercie le gouvernement d'avoir persisté, de s'être tenu debout et d'avoir gardé le coeur du projet de loi», a dit le maire de Québec en conférence de presse lundi matin.

Le coeur du projet de loi est le partage à parts égales des déficits passés auquel tenait mordicus

M. Labeaume qui a fait de la lutte aux déficits des caisses son cheval de bataille.

Il s'agit aussi du point à l'origine de la colère des groupes syndicaux. Une grogne devant laquelle le maire de Québec donne son appui inconditionnel au ministre Moreau qu'il a tenu à défendre publiquement.

Pierre Moreau, a-t-il dit, «mérite» toute son «estime» et fait preuve de «courage». «Le ministre Moreau n'est pas un crosseur», a aussi répliqué M. Labeaume en allusion à l'expression utilisée vendredi par le président du syndicat des cols blancs, Jean Gagnon. «M. Moreau est un politicien qui s'est tenu debout et qui n'a pas plié devant les syndicats et c'est très rare», a poursuivi le maire de Québec. «Je veux le défendre, car n'eût été de lui, on ne serait probablement pas là aujourd'hui.»

Jeudi, le ministre Moreau a présenté des assouplissements à son projet de loi, notamment en repoussant à 2017 la possibilité de suspendre l'indexation des gens déjà retraités. 

Le ministre permet aussi le respect jusqu'en 2016 des modalités sur les régimes de retraite comprises dans les conventions collectives en vigueur au moment de l'adoption de la loi.

Le ministre souhaite que soit adoptée avant les Fêtes la loi touchant 170 régimes dont les déficits cumulés sont évalués à 3,9 milliards $ par le gouvernement.

Indexation des rentes

Même s'il aurait visiblement souhaité voir l'indexation des rentes aux retraités plus tôt, M. Labeaume a dit comprendre la décision de M. Moreau d'avoir donné un «sursis de deux ans».

«C'est une décision du ministre. Nous la comprenons et nous l'acceptons», a-t-il commenté. Il estime que de continuer à payer l'indexation automatique jusqu'en 2017 «coûte à la Ville 11 millions $ par an». «On perd 22 millions $ en deux ans», a calculé le maire.

Selon les critères définis dans le projet de loi, tous les groupes d'employés de la Ville de Québec seront en négociation sur les régimes de retraite à partir du 1er février 2015 et pour une durée d'un an. Si aucune entente ne survient, les parties nommeront un arbitre qui aura six mois pour trancher, précise le projet de loi.

Les syndicats ont toutefois déjà annoncé leur intention d'augmenter leurs moyens de pression et de contester en justice la validité de la loi. «Peu importe ce qu'ils vont faire, on ne cédera pas à l'intimidation», a dit M. Labeaume.

Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville, Paul Shoiry, a dit souhaiter que l'administration Labeaume et les syndicats s'assoient rapidement pour «négocier de bonne foi».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer