La Côte-Nord se réjouit du remaniement ministériel

Partager

Steeve Paradis, collaboration spéciale
Le Soleil

(Baie-Comeau) Pour la première fois de son histoire, la Côte-Nord voit ses deux députés accéder en même temps à des fonctions ministérielles. Les nominations de Marjolain Dufour comme responsable de la Côte-Nord et whip en chef et de sa collègue Lorraine Richard comme adjointe parlementaire du ministre des Transports réjouissent les décideurs régionaux.

«C'est une bonne nouvelle pour la Côte-Nord. M. Dufour connaît très bien la région, il a visité toutes les localités et sa nomination ne peut que faire avancer les dossiers régionaux», a lancé Julien Boudreau, président de la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord. «Il s'agit d'une belle marque de confiance pour lui car son rôle de whip sera particulièrement stratégique dans ce contexte de gouvernement minoritaire.»

«Ça fait longtemps qu'on réclame que le ministre responsable de la Côte-Nord soit quelqu'un de la Côte-Nord, pour la connaissance des enjeux et des gens qui y habitent», s'est réjoui Guillaume Tremblay, président de la CSN Côte-Nord, organe où oeuvrait le député de René-Lévesque avant son élection en 2003. «Il va aussi avoir une équipe avec lui, et c'est un autre aspect intéressant de la nomination de Marjolain. Une équipe plus grosse pourra ratisser plus large, avec un meilleur input sur les dossiers régionaux.»

Route bleue

Quant à la nomination de Lorraine Richard comme adjointe parlementaire du ministre des Transports, MM. Boudreau et Tremblay relèvent le fait que la députée de Duplessis sera responsable de la politique maritime du gouvernement québécois. «On n'a seulement une route qui nous relie au reste du Québec, la 138, et elle se détériore vite avec les nombreux passages de poids lourds vers les chantiers. Pourquoi ne pas profiter de la route bleue qu'on a juste devant nous?» a déclaré Julien Boudreau.

«On demande depuis longtemps une véritable politique maritime, afin notamment de profiter du fleuve pour expédier les équipements et les matériaux sur les grands chantiers. Sur ce point, l'arrivée de Mme Richard est une bonne nouvelle, a ajouté Guillaume Tremblay. Les transports, c'est une question névralgique sur la Côte-Nord, avec le pont sur le Saguenay, la 389 et le désenclavement de la Basse-Côte-Nord par le prolongement de la 138.»

Se réjouissant aussi de ces deux nominations, le président de la Chambre de commerce de Manicouagan avait hâte de parler à Lorraine Richard d'une rumeur voulant que la région du Saguenay aurait un nouveau pont et des routes plus larges «afin que tout le transport relié au développement du Nord passe par là plutôt que sur la Côte-Nord», a affirmé Michel Truchon. «Est-ce que Mme Richard va embarquer là-dedans? On souhaite bien sûr que non.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer