Françoise Mercure à la Commission de la capitale nationale

La péquiste Françoise Mercure remplace Jacques Langlois à... (Le Soleil, Martin Martel)

Agrandir

La péquiste Françoise Mercure remplace Jacques Langlois à la présidence de la Commission de la capitale nationale du Québec.

Le Soleil, Martin Martel

Partager

(Québec) La roue tourne à la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ). Les présidents s'agençant généralement à la couleur du pouvoir, le libéral Jacques Langlois est éjecté de son siège pour laisser sa place à la péquiste Françoise Mercure.

Le gouvernement Marois a annoncé mercredi une nouvelle série de nominations parmi lesquelles une nouvelle présidente pour la CCNQ, Mme Mercure. Avocate associée chez Cain Lamarre Casgrain Wells, elle s'est notamment impliquée au sein du Centre local de développement et de la Chambre de commerce de Québec, en plus d'être candidate pour le Parti québécois à deux reprises : lors d'une élection partielle dans Jean-Talon en 2008 et dans les générales de la même année, mais dans Louis-Hébert.

Jointe mercredi à son bureau, la nouvelle présidente a renvoyé Le Soleil au cabinet de la première ministre. Par communiqué, la ministre responsable de la région, Agnès Maltais, a salué la nomination d'une femme au «leadership rigoureux, rassembleur et visionnaire».

Quelques mois après la nomination de M. Langlois à la tête de la CCNQ, en 2005, Mme Maltais dénonçait la concentration de libéraux au conseil d'administration de l'organisation qu'elle rebaptisait la «Commission de la politique partisane». Pour elle, à l'époque, la multiplication d'amis libéraux autour de la table minait la confiance des Québécois envers les institutions.

«C'est une nomination de très grande compétence», a déclaré la directrice des communications du bureau de la première ministre, Shirley Bishop. «Ses compétences ne sont pas à remettre en question. [...] Je ne vois pas où il pourrait y avoir de problème.»

L'actuel président, Jacques Langlois, avait encore pratiquement un an à son contrat, dont l'échéance était fixée au 31 octobre 2013. Il touchera une prime de départ de 92 500 $ qui équivaut à neuf mois et demi de son salaire. Il empochait une rémunération annuelle de 117 200 $. Sa successeure, dont le salaire ne sera connu que dans trois semaines, gagnera nécessairement plus que lui. M. Langlois, qui touchait déjà une rente, voyait sa paie annuelle amputée de l'équivalent de la moitié de cette rente.

Nommé par le gouvernement libéral en 2005, M. Langlois, ex-maire de Beauport et ex-chef de l'Action civique au municipal, avait été l'une des figures de proue du mouvement défusionniste à Québec. Il a aussi été candidat libéral dans Montmorency en 1981 et en 1998. M. Langlois avait remplacé à la CCNQ Pierre Boulanger, également un ex-candidat du Parti lib, qui a été à la tête de la Société des fêtes du 400e avant d'être nommé délégué général du Québec à Londres.

L'opposition sous le choc

Même s'ils ne trouvent pas à redire sur Mme Mercure, les partis d'opposition ne sont pas tendres sur le renvoi de Jacques Langlois.

«C'était un fonctionnaire hors pair qui est congédié de façon vulgaire et cow-boy juste pour payer une dette politique envers quelqu'un», a dénoncé le député libéral Sam Hamad, qui insiste sur les réalisations de M. Langlois «dans les budgets et les échéanciers». Il s'attriste pour lui, notamment parce qu'il se faisait un point d'honneur, dit-il, d'informer Mme Maltais des projets lorsqu'elle était dans l'opposition.

Le caquiste Gérard Deltell déplore quant à lui la «culture de nomination péquiste» qui forcera à payer deux salaires, alors que M. Langlois «faisait bien le travail». «C'est un exemple classique de péquisterie qui dit : "Faites ce que je dis, pas ce que je fais."»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer