Premières salves du gouvernement Marois contre Ottawa

Le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes et de... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Gouvernance souverainiste, Alexandre Cloutier

Photo archives La Presse

Partager

(Québec) Le gouvernement Marois réclame l'abolition du poste de lieutenant-gouverneur. Il ne digère pas la création par le gouvernement fédéral d'un Comité consultatif permanent sur les nominations vice-royales.

Les premières salves politiques du gouvernement du Parti québécois contre Ottawa ont été lancées mercredi. Elles sont passées par une motion présentée à l'Assemblée nationale par le ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Gouvernance souverainiste, Alexandre Cloutier. La motion se lit ainsi :

«Que l'Assemblée nationale réitère que la fonction de lieutenant-gouverneur est essentiellement symbolique et héritée du passé colonial du Québec et du Canada; qu'elle réclame l'abolition du nouveau comité consultatif sur les nominations vice-royales; qu'elle dénonce l'expression de vice-roi; que l'Assemblée nationale réitère qu'elle est dépositaire de l'expression démocratique du peuple québécois; qu'elle demande que la fonction de lieutenant-gouverneur soit abolie au Québec.» Et que, d'ici là, ce soit au moins l'Assemblée nationale qui nomme le titulaire de cette charge.

Les libéraux et les caquistes ont refusé que la motion soit officiellement déposée et débattue. Le gouvernement péquiste s'en est offusqué, mais il savait qu'il en serait ainsi. Il savait aussi qu'il pourrait en profiter pour livrer son message.

«Dorénavant, vous devrez l'appeler le "vice-roi"», a dénoncé Alexandre Cloutier en parlant du lieutenant-gouverneur, Pierre Duchesne.

«Le gouvernement fédéral devrait concentrer ses efforts sur les enjeux réels de la vie quotidienne des Québécois et cesser d'investir dans les symboles monarchiques, a soutenu le ministre. Pensons à nos priorités comme nation. Au Québec, voulons-nous vraiment financer la célébration de la guerre de 1812 et de la royauté ou plutôt s'occuper de la population en matière d'économie, de santé, d'éducation et de culture?»

«Du péquiste tout craché»

«De la péquisterie à la puissance 10», s'est moqué Gérard Deltell, le leader parlementaire de la Coalition avenir Québec. «Ça fait longtemps qu'on n'avait pas vu les péquistes aussi en forme que ça. Ils font une grande motion longue de même sur une question qui n'intéresse personne; mais quand vient le temps de débattre en commission parlementaire de Gentilly-2, ils ferment la porte. C'est du péquiste tout craché.»

Le comité consultatif d'Ottawa qui fournit à Québec le prétexte de tonner est censé plancher sur un processus de sélection «rigoureux et non partisan en vue de recenser des candidats de choix pour occuper nos fonctions vice-royales», a expliqué dimanche le premier ministre canadien, Stephen Harper. Ces fonctions sont celles de gouverneur général, de lieutenant-gouverneur et de commissaire territorial.

«C'est une réforme des institutions», a analysé le ministre Alexandre Cloutier en rappelant que ce type de nominations relevait jusqu'ici du premier ministre du Canada. «Là, on est complètement dans une nouvelle approche. On procède de façon unilatérale et on touche à nos institutions sans que le Québec soit consulté.»

Le Parti québécois a depuis longtemps dans le collimateur le poste de lieutenant-gouverneur. En juin 2010, alors dans l'opposition, le député Pascal Bérubé avait déposé une pétition réclamant son abolition. Quelques mois plus tôt, sa collègue Agnès Maltais avait présenté une motion dans laquelle elle proposait que l'Assemblée nationale «s'oppose à l'adoption de tout crédit budgétaire lié à la fonction» de Pierre Duchesne.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer