Sondage CROP: le Québec craque pour Justin Trudeau

Justin Trudeau... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Justin Trudeau

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

(Québec) Sur la scène fédérale, le dernier coup de sonde de CROP-Le Soleil-La Presse montre un «effet Justin Trudeau» très clair qui permettrait au Parti libéral du Canada (PLC) de gagner le Québec. Cette remontée significative nuirait un peu à tous les partis, mais particulièrement au Nouveau Parti démocratique (NPD), qui perdrait ainsi la faveur des électeurs à la recherche de la nouveauté et du changement.

Intentions de vote avec ou sans Trudeau (au... (Infographie Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Intentions de vote avec ou sans Trudeau (au Québec)

Infographie Le Soleil

Meilleur premier ministre (octobre 2012)... (Infographie Le Soleil) - image 1.1

Agrandir

Meilleur premier ministre (octobre 2012)

Infographie Le Soleil

Selon les intentions de vote exprimées par les électeurs sondés par CROP, Justin Trudeau sortirait le PLC de l'abîme qu'il a atteint aux dernières élections fédérales. À 36 %, il arriverait premier au Québec, devant le NPD (30 %), le Bloc québécois (19 %) et le Parti conservateur (11 %).

Ce gain de 16 % «ferait mal à un peu tout le monde, mais particulièrement au NPD», qui perdrait huit points», affirme le vice-président de CROP, Youri Rivest. «Le NPD s'est fait élire sur une promesse de changement, de nouveauté, mais l'arrivée de M. Trudeau fait vieillir le NPD parce qu'il amène une nouvelle proposition de changement.»

Le sondeur remarque le même phénomène lorsqu'on demande qui ferait le meilleur premier ministre. Sans Justin Trudeau, les sondés préfèrent le chef néo-démocrate dans une proportion de 33 %. En considérant M. Trudeau comme chef, il obtient la faveur de 25 % des sondés, alors que le néo-démocrate baisse à 29 %.

M. Rivest s'étonne de voir un jeune candidat récolter un score aussi haut. «Si on comparait la compétence des chefs, point par point, je pense que M. Harper [12 %] ferait mieux.»

«Pour moi, c'est un effet Trudeau qui commence, lance M. Rivest. Mais il faut dire que le PLC était dans le fond de la cave» dans les intentions de vote. Le PLC, situé au centre de l'échiquier politique, a aussi l'avantage d'aller piger des électeurs à gauche comme à droite.

Bémol

Il faut mettre un gros bémol sur ces chiffres, puisque l'élection de Justin Trudeau le 14 avril prochain est loin d'être acquise et que les prochaines élections fédérales n'auront pas lieu avant 2015. Le candidat projette une belle image, mais sa compétence reste à prouver, explique M. Rivest. «Il faut qu'il joue ses cartes comme il faut.»

Sans biaiser la question en parlant de Justin Trudeau, CROP montre une légère hausse des libéraux depuis juin, qui sont passés de 13 % à 20 %, et une baisse de 10 points du NPD, qui obtient 38 %. Même avec ce score, le parti de Thomas Mulcair «reste dans la zone payante», note M. Rivest. Les intentions de vote des conservateurs (16 %) et des bloquistes (21 %) ont peu fluctué par rapport aux précédentes élections, ou même comparativement au mois de juin.

Méthodologie

La collecte des données a été réalisée du 17 au 22 octobre 2012. Elle s'est déroulée en ligne au moyen d'un panel Web. Un total de 1000 questionnaires ont été remplis. Les résultats ont été pondérés afin de refléter la distribution de la population adulte du Québec selon le sexe, l'âge, la région de résidence, la langue maternelle et le niveau de scolarité des répondants. «Compte tenu du caractère non probabiliste de l'échantillon, le calcul de la marge d'erreur ne s'applique pas», note CROP.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer