Un monument en hommage aux pionnières en politique

La députée Fatima Houda-Pepin, pilote du projet, a... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La députée Fatima Houda-Pepin, pilote du projet, a annoncé mardi que l'oeuvre qui représentera trois suffragettes et la première femme élue au Parlement sera réalisée par le sculpteur Jules Lasalle.

Le Soleil, Erick Labbé

Annie Mathieu
Le Soleil

(Québec) Un monument de bronze qui rendra hommage aux femmes en politique sera installé à Québec à côté de la statue de l'ancien premier ministre de la province Maurice Duplessis, qui s'opposait justement au droit de suffrage de la gent féminine.

L'oeuvre, au coût de 415 000 $ et qui représente trois suffragettes, Idola Saint-Jean, Marie-Lacoste Gérin-Lajoie et Thérèse Forget, ainsi que la première femme élue au Parlement, Marie-Claire Kirk-land, se dressera le long de la façade sud de l'hôtel du Parlement, sur la Grande Allée.

Des rumeurs avaient circulé à l'automne selon lesquelles le monument devait plutôt être érigé sur la promenade des Premiers-Ministres aux côtés des ex-dirigeants de la province, alors qu'aucune femme n'a encore été élue à ce poste. Mais selon celle qui a piloté le projet, la première vice-présidente de l'Assemblée nationale, Fatima Houda-Pepin, il n'a jamais été question de cet emplacement.

«Ce n'est pas une volte-face, dès le départ, en juin 2011, la première chose qu'on a faite, c'est de visiter le site» sur la Grande Allée, a-t-elle expliqué.

La députée de La Pinière s'est dite heureuse que les pionnières prennent place à côté de Maurice Duplessis. «C'est une oeuvre d'envergure, cela nous prenait un site assez grand [...], mais on s'est dit quel beau hasard, l'histoire fait bien les choses!» a souligné Mme Houda-Pepin.

Le projet de monument avait germé en 2010 en marge du 70e anniversaire du droit de vote accordé aux femmes. Le dévoilement de la maquette coïncidait mardi avec le 50e anniversaire de l'élection de Marie-Claire Kirkland.

L'oeuvre, qui sera réalisée par le sculpteur québécois Jules Lasalle et installée à l'automne 2012, mesurera 8 m de long et près de 2,5 m de haut.

Ses coûts sont payés par l'Assemblée nationale (200 000 $), la Ville de Québec (100 000 $), la Commission de la capitale nationale (100 000 $) et le Conseil du statut de la femme (15 000 $).

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer