Coalition avenir Québec: la carte de membre est gratuite

François Legault... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

François Legault

Le Soleil, Pascal Ratthé

(Québec) La Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault offre gratuitement l'adhésion à son parti, contrairement aux principales formations politiques.

Sur son site Internet, il suffit de remplir un formulaire d'inscription pour devenir «gratuitement membre» de la CAQ.

«C'est uniquement pour augmenter l'accessibilité à notre parti et favoriser une plus grande participation», explique Jean-François del Torchio, attaché de presse de la CAQ.

L'adhésion est valable pour une année, à la suite de laquelle un nouveau courriel sera envoyé à chacun pour effectuer un renouvellement. Par contre, les militants en règle de la CAQ n'auront pas de carte de membre, à moins d'en faire la requête spécifique.

«Il n'y a pas de carte physique, dit M. del Torchio. Ce sera uniquement si les gens le demandent. On va envoyer une lettre de remerciement à tous ceux qui deviennent membres.»

La CAQ n'a pas encore cumulé le total des gens qui souhaitent devenir membres. Le chiffre ne serait pas public de toute façon, nous dit-on. Au cours de la tournée du Québec de M. Legault, quelque 5000 personnes ont laissé leurs coordonnées à la formation.

Cette politique de gratuité fait entrer la CAQ au sein d'un club très restreint de partis qui n'exigent aucun frais d'adhésion. «Ce sont souvent de plus petits partis», note-t-on au Directeur général des élections (DGE). En 2010, seuls le Parti nul et la Nouvelle Alliance Québec-Canada n'indiquent aucun revenu dans la colonne «adhésion» de leur rapport financier au DGE.

Les principaux partis politiques n'ont pas voulu commenter officiellement la «régie interne» de la CAQ. À micro fermé, ils ont tous leur petite idée.

Certains notent qu'il sera plus économique pour le parti de procéder de la sorte. Pas de carte à fabriquer, à envoyer par la poste avec un timbre chaque année, sans compter les frais d'administration liés à la collecte de l'argent. À l'Action démocratique du Québec, par exemple, la carte de membre est passée de 5 $ à 10 $ en 2010 parce qu'elle entraînait des dépenses de 8 $ au parti. Ce n'est pas avec des cartes à 5 $ que le Parti libéral et le Parti québécois récoltent l'essentiel de leur trésor de guerre respectif.

Plus large bassin

Une source juge la façon de faire intéressante parce qu'elle peut donner accès à un plus large bassin de gens qui partagent les idées de la Coalition. Une banque de coordonnées précieuse pour le parti.

Certains y voient une façon de gonfler artificiellement le nombre de leurs partisans. Le 5 $ ou le 10 $ a une valeur symbolique d'engagement pour le militant, fait-on valoir. Et le prix d'entrée force le politicien et son organisation à convaincre le citoyen de mettre la main dans sa poche pour les idées promues. Notamment lors­que deux candidats se disputent une investiture dans une circonscription. Dans ce cas précis, la CAQ a déjà fait savoir qu'il n'y aurait pas d'investiture pour sa première élection. Après un processus de sélection en cinq étapes, le chef Legault aura le dernier mot sur les candidatures.

«Le militantisme, c'est aussi ça, nous dit une source. Ça t'oblige comme organisation à garder un lien avec les gens et à leur dire : "J'ai besoin de vous." Le 5 $ est symbolique, mais ça crée un lien avec le parti et le candidat.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer