Les cinq ans de Québec solidaire: Pharma Québec en cadeau

D'avril à août, Françoise David prendra une pause... (Photothèque Le Soleil, Raynald Lavoie)

Agrandir

D'avril à août, Françoise David prendra une pause politique pour rédiger un livre qu'elle présente déjà comme «une chronique politique et intime».

Photothèque Le Soleil, Raynald Lavoie

Le Soleil

(Québec) Pour ses cinq ans, Québec solidaire (QS) veut frapper un grand coup politique. Il présentera sous peu un projet de loi proposant la création d'une entreprise publique d'acquisition, de recherche et de production de produits pharmaceutiques.

Pour la formation de gauche, la présentation de ce projet de législation par le député de Mercier, Amir Khadir, sera l'un des temps forts des prochaines semaines, confirme son autre «porte-parole», Françoise David.

Si elle voyait le jour, Pharma Québec - c'est le nom qu'on aimerait donner à cette entreprise publique - permettrait de mieux contrôler le coût des médicaments, assure Mme David en entrevue.

Le projet s'inspire d'un modèle créé en Nouvelle-Zélande. À la clé, deux milliards de dollars d'économies potentielles par année, a évalué le parti.

Françoise David croit qu'un débat de fond s'ouvrira sur le sujet au moment du dépôt de la proposition. Un projet pour dans 10 ans?

«Pharma Québec serait un pôle public de production de médicaments génériques, qui ferait concurrence à des entreprises privées, décrit-elle. Ce qui, selon nous, aurait pour effet de faire baisser les prix.»

Pharma Québec serait «aussi un régime universel d'assurance médicaments, ce qui veut dire que tout le monde serait assuré avec l'État et que celui-ci deviendrait un acheteur important de médicaments prescrits».

Cette situation lui conférerait «un meilleur rapport de forces avec l'industrie pharmaceutique», pense la cochef de Québec solidaire.

Mode de scrutin

Une autre des batailles que mènera le parti d'Amir Khadir et de Françoise David à court terme portera sur le mode de scrutin proportionnel. Il s'agit d'une bataille plus traditionnelle pour QS, presque inscrite dans son ADN.

Mme David croit qu'une vraie «fenêtre d'opportunité» s'ouvrira bientôt pour pousser cette idée plus loin, puisque le gouvernement Charest a accepté d'en débattre (un fait passé relativement inaperçu).

Avant Noël, le leader du gouvernement, Jean-Marc Fournier, s'est engagé à ce que le comité chargé d'échanger sur la future carte des circonscriptions électorales planche aussi sur un mode de scrutin proportionnel.

Québec solidaire tente actuellement de rameuter de nombreux acteurs sociaux pour les convaincre d'appuyer publiquement cette idée.

«On ne restera pas les bras croisés», jure Françoise David.

Elle ne cache pas qu'un mode de scrutin plus ouvert favoriserait une formation comme la sienne.

Elle pense néanmoins possible de faire élire d'autres députés solidaires aux prochaines élections générales, même si le mode de scrutin demeure celui que l'on connaît. Elle-même se présentera comme candidate.

Les prochaines élections générales au Québec devraient se tenir dans deux ans.

Pas qu'un parti «urbain»

Même si son parti compte encore moins de 6000 membres, et qu'il ne peut s'appuyer que sur 60 associations de circonscription (sur 125), Françoise David croit qu'il fera meilleure figure la prochaine fois qu'en 2008.

Elle estime que Québec solidaire a démontré qu'il n'est pas qu'un parti «montréalais et urbain». Ça, «c'est du bla-bla-bla», dit-elle.

Depuis cinq ans, «on a pris position sur toutes sortes de sujets où les gens ne nous attendaient pas. On s'est prononcé sur l'agriculture, les forêts et les ressources naturelles, notamment».

Et les couacs entre elle et le député Khadir? Par exemple sur la présence de ce dernier devant la boutique Le Marcheur, à Montréal, pour protester contre le fait qu'on y vend quelques paires de chaussures d'Israël?

Sauf rares exceptions, ce ne sont que des «différences d'intonations», commente Mme David. Rien d'autre.

«On n'a pas le même caractère. On n'a pas la même façon de s'exprimer.» En bout de ligne, «je trouve qu'on est complémentaire».

Québec solidaire a été fondé le 5 février 2006.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer