Inde: un éléphant tueur abattu

La décision de tuer le pachyderme a été... (AFP)

Agrandir

La décision de tuer le pachyderme a été prise après une tentative infructueuse pour lui administrer un sédatif et le capturer.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New Delhi

L'un des «meilleurs chasseurs» d'Inde a indiqué samedi avoir abattu, à la demande des autorités, un éléphant qui avait tué 15 villageois en quelques mois.

Selon le récit qu'il en a fait à l'AFP, Nawab Shafat Ali Khan a tué l'éléphant tard vendredi, quelques heures seulement après que les autorités l'avaient pressé de neutraliser l'animal.

M. Khan a tiré une première fois à bout portant, mais avant de s'effondrer l'éléphant a tenté de balancer sa trompe dans sa direction et celle de ses accompagnateurs, forçant le chasseur à tirer une deuxième fois.

«S'il nous avait atteints avec sa trompe, le coup aurait pu être fatal. C'était une opération dangereuse», a déclaré Nawab Shafat Ali Khan après la chasse menée dans le district de Sahibganj, dans l'État du Jharkhand, dans l'est de l'Inde.

Les autorités ont fait appel à ses services après que l'éléphant a écrasé quatre personnes dans l'État de Bihar en mars, avant de tuer plus récemment onze autres villageois dans l'État voisin du Jharkhand.

60 morts par année

Selon L.R. Singh, chargé de la préservation de la forêt et de la faune du Jharkhand, la décision de tuer l'animal a été prise après une tentative infructueuse pour lui administrer un sédatif et le capturer. Et, d'après lui, M. Khan est «l'un des meilleurs» chasseurs d'Inde.

L'éléphant, qui se serait perdu après avoir été séparé de son troupeau, errait dans des villages des parties vallonnées du Sahibganj, habitées par la tribu Paharia, une des plus pauvres communautés indigènes de l'Inde.

«L'opération s'est avérée difficile à cause de l'épaisse broussaille et puis aussi parce que l'animal a voulu nous charger avant que je ne tire», a ajouté M. Khan.

En 2014, M. Khan avait déjà été habilité par l'État d'Uttar Pradesh pour capturer ou tuer un tigre mangeur d'hommes, qui aurait tué huit personnes.

Les éléphants tuent quelque 60 personnes par an dans l'État forestier du Jharkhand, d'après L.R. Singh.

On estime à 1100 le nombre de victimes d'attaques d'éléphants ou de tigres en Inde lors des trois dernières années.

Le ministère de l'Environnement estime quant à lui qu'un humain meurt chaque jour en Inde après avoir croisé la route d'un animal sauvage, et qu'une grande majorité de ces victimes sont écrasées par des éléphants.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer