Dix morts dans «un trafic d'humains» au Texas

Au fond d'une remorque garée dans le stationnement... (AP, Eric Gay)

Agrandir

Au fond d'une remorque garée dans le stationnement d'un Walmart, les policiers ont trouvé 8 morts parmi les 38 personnes présentes. Deux autres sont décédées à l'hôpital et 15 sont dans un état critique.

AP, Eric Gay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Suzanne CORDEIRO
Agence France-Presse
San Antonio

Au moins dix personnes sont mortes après avoir été abandonnées dans l'arrière d'un semi-remorque garé dans un stationnement de Walmart par une chaleur intense au Texas, ont indiqué les autorités, dimanche, disant croire à une tragédie liée au trafic d'immigrants.

Le conducteur du camion a été arrêté et doit comparaître devant la justice au cours des prochaines heures. Une vingtaine d'autres personnes ont été hospitalisées dans un état critique, souffrant notamment de déshydratation et d'un coup de chaleur.

Le chef de police de la ville de San Antonio, William McManus, a évoqué une «tragédie horrible» associée à la «traite de personnes».

Les autorités appelées sur place tard samedi ou tôt dimanche ont trouvé huit personnes mortes dans le semi-remorque. Les deux autres victimes sont mortes à l'hôpital.

Les responsables n'ont pas voulu dire si le camion était verrouillé à leur arrivée, mais ils ont confirmé qu'il n'était pas climatisé.

Le directeur intérimaire d'ICE, Thomas Homan, a dit que les survivants ont indiqué qu'une centaine de personnes étaient à un moment entassées dans le semi-remorque. Trente-neuf étaient à l'intérieur quand les secouristes sont arrivés; les autres pourraient s'être enfuies.

Le conducteur du camion est un homme de 60 ans originaire de la Floride, James Mathew Bradley fils.

Selon le chef McManus, une personne venue du camion avait approché un employé du Walmart qui se trouvait dans l'aire de stationnement pour lui demander de l'eau, tard samedi soir ou dimanche matin.

L'employé a alors fourni de l'eau à cet individu et a ensuite contacté la police, a poursuivi M. McManus.

Plusieurs des personnes qui se trouvaient à l'intérieur de la remorque du camion étaient des adultes dans la vingtaine et la trentaine, a indiqué M. McManus, signalant en outre la présence d'enfants qui semblent être en âge d'aller à l'école.

Le département américain de la Sécurité intérieure prête assistance au déroulement de l'enquête.

En 2011, le conducteur d'un camion à remorque dans lequel 19 migrants morts avaient été retrouvés en 2003 a été condamné à une peine d'emprisonnement de près de 34 ans.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer