Boris Johnson à la rescousse de Theresa May

Boris Johnson a déclaré que Mme May est... (AP, Jonathan Brady)

Agrandir

Boris Johnson a déclaré que Mme May est «la bonne personne» pour répondre aux attentes des électeurs qui en ont assez «des promesses et des querelles politiques».

AP, Jonathan Brady

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Londres

Des ténors du Parti conservateur britannique se sont portés lundi à la défense de la première ministre Theresa May, dont le leadership a été sérieusement fragilisé par la débâcle électorale de la semaine dernière.

Mme May doit aussi rencontrer au cours des prochaines heures les élus conservateurs, dont plusieurs qui réclament sa tête pour avoir convoqué une élection générale anticipée qui a coûté sa majorité au parti.

Le rival le plus en vue de Mme May, le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, a rappelé dans les pages qui tabloïd Sun que les conservateurs n'avaient pas récolté autant de votes depuis le règne de Margaret Thatcher et qu'ils forment toujours le plus grand parti au parlement.

Il a dit que Mme May est «la bonne personne» pour répondre aux attentes des électeurs qui en ont assez «des promesses et des querelles politiques».

Mme May a congédié ses deux principaux lieutenants pendant la fin de semaine, afin de décapiter une rébellion qui aurait pu lui coûter son poste. De nombreux parlementaires conservateurs sont furieux de ne pas avoir eu leur mot à dire concernant la stratégie électorale du parti.

Mme May a aussi ramené l'ancien ministre de la Justice Michael Gove au sein de son gouvernement en lui confiant le poste de ministre de l'Environnement, afin de montrer qu'elle est ouverte aux idées différentes. M. Gove comptait parmi les principaux détracteurs de Mme May et il a été chassé quand elle est devenue première ministre l'an dernier.

Le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson... (PHOTO LOUISA GOULIAMAKI, ARCHIVES AFP) - image 2.0

Agrandir

Le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson

PHOTO LOUISA GOULIAMAKI, ARCHIVES AFP

Le Brexit au menu

Les pourparlers entre Londres et Bruxelles sur le «Brexit» devaient débuter lundi prochain, le 19 juin. Le responsable britannique des négociations, David Davis, a laissé entendre lundi que cela pourrait être retardé, puisque c'est à ce moment que devrait aussi avoir lieu le discours du Trône. Le bureau de Mme May a toutefois refusé de confirmer que le discours aura lieu à ce moment.

Mme May poursuit les discussions avec le Parti unioniste démocrate (DUP) pour former un gouvernement. Le Parti conservateur a récolté 316 sièges et le DUP dix au sein d'un parlement qui en compte 650.




À lire aussi

  • Dur lendemain d'élection pour May

    Monde

    Dur lendemain d'élection pour May

    Sous le choc d'élections qui lui ont fait perdre sa majorité absolue et la fragilisent, la première ministre britannique Theresa May a reconduit... »

  • May s'allie avec les unionistes nord-irlandais

    Monde

    May s'allie avec les unionistes nord-irlandais

    Affaiblie après son revers aux législatives, la première ministre britannique Theresa May a conclu samedi un «accord sur des grandes lignes» avec le... »

  • May «mènera à bien le <i>Brexit»</i>, assure-t-elle

    Monde

    May «mènera à bien le Brexit», assure-t-elle

    La première ministre Theresa May a annoncé vendredi la formation d'un nouveau gouvernement qui «mènera à bien le Brexit», bien que son parti... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer