L'EI revendique l'attaque contre des chrétiens égyptiens

L'attentat perpétré vendredi contre un autobus qui transportait... (AP, Amr Nabil)

Agrandir

L'attentat perpétré vendredi contre un autobus qui transportait des chrétiens égyptiens a été revendiqué par le groupe djihadiste État islamique. Les proches des victimes se sont recueillis sur les cercueils des 29 morts.

AP, Amr Nabil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amr Nabil, Heba Afify
Associated Press
Minya

Le groupe armé État islamique (EI) a revendiqué, samedi, l'attentat perpétré la veille contre un autobus qui transportait des chrétiens vers un monastrère au sud de la capitale égyptienne du Caire.

Les autorités égyptiennes ont réagi à l'attaque, qui a fait 29 morts, en menant une série de frappes aériennes contre ce qu'elles ont décrit comme des camps d'entraînement de djihadistes dans l'est de la Libye.

Samedi, l'armée égyptienne a déclaré sur Facebook que les frappes se poursuivaient «jour et nuit» et qu'elles avaient «complètement» détruit leurs cibles.

Dans un discours télévisé, tard vendredi, le président Abdel Fattah al-Sissi a déclaré que l'Égypte «n'hésitera jamais à frapper des bases terroristes où qu'elles soient». Ces attaques contre des chrétiens visent à semer la division avec la majorité musulmane du pays, a-t-il prévenu.

Il a également interpellé son homologue américain, Donald Trump, l'exhortant à devenir le fer de lance de la lutte antiterroriste à travers le monde.

Dans sa revendication de l'attentat, l'EI a plutôt fait état de 32 morts, sans pour autant expliquer ce nouveau bilan. Selon les autorités égyptiennes, 13 blessés demeurent hospitalisés.

L'attaque de vendredi est la quatrième à être revendiquée en Égypte par l'organisation terroriste depuis le mois de décembre, pour un total de 104 morts, pour la plupart des chrétiens. Dans la foulée du double attentat du mois d'avril, le président al-Sissi a instauré un état d'urgence de trois mois.

Après la visite du pape François, le mois dernier, l'EI s'était engagé à faire monter la violence et a sommé les musulmans de se tenir loin des rassemblements chrétiens et des ambassades occidentales.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer