Bébé à huit bras et jambes opéré avec succès

Gufran Ali tient son fils de huit mois,... (AFP, Money SHARMA)

Agrandir

Gufran Ali tient son fils de huit mois, Karam, lors d'une conférence de presse tenue à l'hôpital Jaypee de Noida, vendredi.

AFP, Money SHARMA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW DELHI

Un bébé irakien né avec huit bras et jambes, dont deux sortant de son estomac, a été opéré avec succès en Inde pour enlever les membres en excès.

Nourrisson de sept mois, Karam est né en Irak avec une condition extrêmement rare, dont seuls cinq ou six cas existent dans le monde. Dans l'utérus, deux jumeaux ont fusionné, mais sans qu'un des foetus soit totalement absorbé.

Le père de l'enfant, Sarwed Ahmed Nadar, a emmené son fils en Inde où des docteurs près de New Delhi ont enlevé les membres supplémentaires en trois opérations chirurgicales successives.

«Il nous a été amené alors qu'il n'avait que deux mois et son cas était assez unique. La plupart des chirurgies que nous avons utilisées n'avaient jamais été tentées auparavant», a déclaré à la presse Gaurav Rathore, un consultant orthopédique membre de l'équipe médicale.

«Jusqu'ici, notre entreprise a été couronnée de succès. Karam est un jeune bébé très courageux. En fait, c'est un enfant très joyeux», a-t-il ajouté.

Gufran Ali, Sarwed Ahmed Nadar et leur fils... (AFP, Money SHARMA) - image 2.0

Agrandir

Gufran Ali, Sarwed Ahmed Nadar et leur fils Karam ont rencontré la presse en compagnie d'une partie de l'équipe médicale qui a opéré l'enfant, à l'hôpital Jaypee de Noida, en Inde.

AFP, Money SHARMA

Les chirurgiens de l'hôpital Jaypee de Noida, ville satellite de la capitale indienne, ont d'abord détaché les membres accrochés à l'estomac. Après avoir corrigé une complication cardiaque, ils ont pu procéder au retrait des autres membres.

En grandissant, Karam nécessitera de nouvelles opérations chirurgicales pour corriger d'autres anomalies.

Son père de 28 ans, qui avait été horrifié à la naissance de son unique enfant, a dit son espoir de voir son fils grandir comme un garçon normal.

«Il y avait beaucoup de risques, mais je n'ai jamais perdu la foi», a déclaré M. Nadar.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer