La Corée du Sud entreprend de renflouer le traversier Sewol

Des employés à bord de deux barges ont... (AP, Ryu Hyung-geun)

Agrandir

Des employés à bord de deux barges ont glissé 66 câbles sous l'épave du Sewol, qui repose sur son flanc gauche dans environ 40 mètres d'eau. Ces câbles sont reliés à une armature de métal que des plongeurs ont assemblé au cours des derniers mois.

AP, Ryu Hyung-geun

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Séoul, Corée du Sud

La Corée du Sud a entrepris mercredi de renflouer le traversier de 6800 tonnes qui a coulé en 2014, faisant plus de 300 morts.

Un représentant du ministère des Océans a dit que les travaux ont commencé après plusieurs heures de préparations. Des employés à bord de deux barges ont glissé 66 câbles sous l'épave du Sewol, qui repose sur son flanc gauche dans environ 40 mètres d'eau. Ces câbles sont reliés à une armature de métal que des plongeurs ont assemblé au cours des derniers mois.

Le ministère croit que l'opération permettra de soulever la portion supérieure du traversier à environ 13 mètres au-dessus de la surface d'ici à jeudi, si les conditions météorologiques demeurent stables.

Les ouvriers entreprendront ensuite de placer l'épave à bord d'une plateforme de sauvetage semi-submersible qui la transportera jusqu'à un port. Cette portion de l'opération, qui implique aussi de vider le traversier de l'eau et du carburant qu'il contient, prendra plusieurs jours.

Des proches des victimes du naufrage du Sewol... (AFP, Ed Jones) - image 2.0

Agrandir

Des proches des victimes du naufrage du Sewol ont établi un campement sur l'île de Donggeochado, afin de surveiller les travaux de renflouage du traversier.

AFP, Ed Jones

Les corps de 295 passagers ont été récupérés après le naufrage du 16 avril 2014, mais neuf n'ont jamais été retrouvés. Leurs proches espèrent que leurs restes se trouvent toujours à bord du navire.

Le naufrage avait provoqué une véritable crise nationale. Le capitaine du traversier a survécu à la catastrophe et purge maintenant une peine de prison à vie après avoir été jugé coupable d'homicide par négligence volontaire, puisqu'il a quitté le navire sans lancer l'ordre d'évacuer.

La Corée du Sud avait accordé en 2015 un contrat de 76 millions $ US à une entreprise chinoise pour récupérer le Sewol.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer