Trump limoge 46 procureurs fédéraux nommés par Obama

Le procureur de Manhattan, Preet Bharara, fait partie... (Archives AP, Mark Lennihan)

Agrandir

Le procureur de Manhattan, Preet Bharara, fait partie de la liste de procureurs sommés de démissionner, alors même qu'il avait déjà rencontré le président Trump avant son entrée officielle en fonction et que celui-ci lui aurait alors demandé de rester à son poste.

Archives AP, Mark Lennihan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

L'administration républicaine du président Donald Trump a fait le ménage au sein du ministère de la Justice vendredi en demandant à 46 procureurs fédéraux nommés par Barack Obama de présenter leur démission.

Preet Bharara, le procureur de Manhattan, fait notamment partie de cette liste, alors même qu'il avait déjà rencontré le président Trump avant son entrée officielle en fonction et que celui-ci lui aurait alors demandé de rester à son poste.

Sarah Isgur Flores, la porte-parole du département de la Justice, a précisé que «le ministre de la Justice Jeff Sessions a demandé aux 46 procureurs restant à avoir été nommés par le président [Obama] de présenter leur démission afin d'assurer d'une transition uniforme».

«En attendant que ces postes soient à nouveau pourvus, les procureurs de carrière travaillant au sein du département de la Justice continueront le travail indispensable consistant à diriger les enquêtes et à poursuivre et dissuader les criminels violents», a poursuivi la porte-parole.

Un peu plus tard dans la journée de vendredi, un autre porte-parole du département de la Justice, Peter Carr, a précisé que le président Trump avait refusé la démission de deux de ces procureurs: son actuel ministre de la Justice adjoint, Dana Boente, et celui qu'il a déjà désigné pour reprendre ce fauteuil, Rod Rosenstein.

Il n'est pas rare qu'un nouveau président demande à certaines personnes de démissionner mais la soudaineté de cette décision, et le nombre de procureurs visés, a néanmoins surpris.

Le patron des Démocrates au Sénat, Chuck Schumer, a ainsi exprimé son «trouble» sur Facebook face à ce limogeage groupé: «En demandant la démission immédiate de l'ensemble des procureurs en place, sans attendre que ceux-ci aient été remplacés effectivement, voire même que les noms de leurs futurs remplaçants soient connus, le président interrompt les enquêtes et les dossiers en cours, et il entrave le bon déroulement de la justice», a-t-il accusé.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer