Si Fillon se retire, Juppé ne se lancera pas

Selon Alain Juppé (arrière-plan derrière François Fillon), les... (AP, Christophe Ena)

Agrandir

Selon Alain Juppé (arrière-plan derrière François Fillon), les Français réclament un profond renouvellement de leur classe politique, ce qu'il ne croit pas incarner.

AP, Christophe Ena

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Bordeaux

Accentuant la crise qui frappe le camp républicain français, Alain Juppé a annoncé lundi matin qu'il ne sera pas candidat à l'élection présidentielle en cas de retrait de François Fillon, qui est éprouvé par des allégations de corruption.

Les deux tours de la présidentielle auront lieu en avril et en mai. Jadis considéré comme le favori, les chances de M. Fillon d'être élu sont matraquées par les accusations de corruption, dont il pourrait faire l'objet quand il se présentera devant la justice le 15 mars relativement à des emplois parlementaires possiblement fictifs occupés par sa femme et deux de leurs enfants.

Certains de ses principaux alliés l'ont abandonné et la crise crée des divisions profondes au sein de la droite française.

Pas le «plan B»

Quelques instants après que l'ancien président Nicolas Sarkozy eut demandé à rencontrer MM. Fillon et Juppé, ce dernier, qui a mordu la poussière face à M. Fillon lors de la primaire républicaine, a refusé d'être le «plan B» du Parti républicain.

«Je ne suis pas en mesure de réaliser le nécessaire rassemblement autour d'un projet fédérateur, c'est pourquoi je confirme? une bonne fois pour toutes? que je ne serai pas candidat à la présidence de la République, a déclaré celui qui est aujourd'hui maire de Bordeaux. Pour moi, il est trop tard.»

M. Juppé a accusé M. Fillon d'avoir mené la droite française dans un «cul-de-sac» avec son entêtement et ses allégations de chasse aux sorcières politique.

«Quel gâchis», a dit M. Juppé, qui prétend avoir reçu la semaine dernière plusieurs appels qui l'ont fait réfléchir.

Un sondage publié dimanche révélait que M. Juppé aurait de meilleures chances d'atteindre le deuxième tour que M. Fillon.

M. Juppé, qui a lui aussi eu des ennuis avec la justice dans le passé, croit que la demande d'exemplarité des Français à l'égard de leurs politiciens est désormais plus forte et qu'il ne peut répondre à cette exigence. Il croit aussi que les Français réclament un profond renouvellement de leur classe politique, ce qu'il ne croit pas incarner. Alain Juppé est âgé de 71 ans.

L'image d'honnêteté et d'intégrité de M. Fillon qui lui a valu la candidature républicaine a été sérieusement mise à mal par ce scandale. Les sondages indiquent maintenant que la candidate de droite Marine Le Pen et le centriste Emmanuel Macron passeront au deuxième tour.

M. Juppé a accepté de rencontrer MM. Sarkozy et Fillon, même si cela risque maintenant de ne servir à rien. M. Sarkozy a prévenu que les querelles républicaines risquent d'offrir la présidence à Mme Le Pen sur un plateau d'argent.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer