Décès d'un des responsables du massacre de Srebrenica

Ljubisa Beara, débouté en appel devant le Tribunal... (Archives AP)

Agrandir

Ljubisa Beara, débouté en appel devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, le 30 janvier 2015. Ce responsable du massacre de Srebrenica, en Bosnie, la pire tuerie en Europe depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, est mort jeudi à l'âge de 77 ans.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Sarajevo

Un ancien colonel des forces serbes de Bosnie, Ljubisa Beara, condamné à perpétuité par la justice internationale pour son rôle dans le massacre de Srebrenica en 1995, est décédé dans une prison de Berlin, a rapporté vendredi la presse en Bosnie.

Beara, qui occupait un des postes clés au sein des forces serbes bosniennes au moment de ce massacre, est décédé jeudi, à l'âge de 77 ans, selon la télévision publique de l'entité des Serbes de Bosnie (RTRS), citant l'association d'anciens combattants serbes bosniens.

Quelque 8000 hommes et garçons musulmans avait été tués par les forces serbes de Bosnie dans l'enclave de Srebrenica en l'espace de quelques jours de juillet 1995, quelques mois avant la fin de la guerre intercommunautaire (1992-1995). Il s'agit de la pire tuerie commise en Europe depuis la Seconde guerre mondiale.

C'est la seule épisode de ce conflit, qui a fait au total près de 100 000 morts, que la justice internationale a qualifié de génocide.

Beara avait été condamné en 2010 avec six autres co-accusés, notamment un ancien lieutenant-colonel, Vujadin Popovic, lui aussi condamné à perpétuité, dans un des plus vastes procès entrepris par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Leur peine a été confirmée en janvier 2015 en appel.

Crimes contre l'humanité

Les deux officiers ont été reconnus coupables de «conspiration en vue de commettre un génocide» ainsi que de crimes contre l'humanité et crimes de guerre, selon le verdict.

Le TPIY, basé à La Haye, n'a pas de prison, et les condamnés exécutent leur peine dans divers pays.

Le Tribunal a inculpé 20 personnes en tout pour le massacre de Srebrenica, dont le général Ratko Mladic, chef des forces serbes de Bosnie pendant le conflit, dont le jugement est prévu en novembre 2017, ainsi que le chef politique des Serbes de Bosnie à l'époque, Radovan Karadzic, condamné en 2016 à 40 ans de prison.

L'ancien président yougoslave Slobodan Milosevic, également jugé pour le génocide de Srebrenica, est mort en mars 2006 avant la fin de son procès devant le TPIY.




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer