Une première Lady Liberty noire sur une pièce de monnaie américaine

Les États-Unis vont frapper une pièce en or d'une valeur de 100 $ dont la Lady... (Photo tirée de Twitter)

Agrandir

Photo tirée de Twitter

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Washington

Les États-Unis vont frapper une pièce en or d'une valeur de 100 $ dont la Lady Liberty sera pour la première fois une femme noire, selon l'US Mint, le service américain d'émission des monnaies.

La pièce en or 24 carats sera commercialisée à l'occasion de la commémoration du 225e anniversaire de ce service, dans le cadre d'une série illustrée avec des Lady Liberty aux origines diverses.

Elles vont «représenter une Liberty allégorique dans plusieurs formes contemporaines -- y compris des représentations d'Américains d'origine asiatique, d'origine hispanique, d'origine indienne, entre autres», a indiqué l'US Mint dans un communiqué.

Ceci afin de «symboliser la diversité culturelle et ethnique des États-Unis».

La nouvelle pièce sera disponible à partir du 6 avril. Elle représente côté face le buste de profil d'une Lady Liberty noire, avec une couronne d'étoiles sur la tête. Elle surplombe la devise américaine «In God we trust» (En Dieu nous croyons) et est encadrée des dates 1792 et 2017, soit 225 ans.

Le côté pile présente un autre symbole important des États-Unis, un aigle en vol avec, à ses côtés, la devise latine figurant sur le sceau américain «E pluribus unum» (De plusieurs, un seul).

En avril, le Trésor avait annoncé qu'une femme noire, l'abolitionniste et ancienne esclave Harriet Tubman (1822-1913), allait figurer sur le billet de 20 dollars.

C'est la première fois que cette coupure, l'une des plus utilisées aux États-Unis, va représenter une femme et c'est aussi la première fois qu'une personnalité noire sera honorée sur un billet de banque aux États-Unis.

Née dans le Maryland et connue pour son courage, Harriet Tubman a notamment aidé à la libération d'esclaves, les faisant passer au Canada avant la guerre de Sécession. Elle a ensuite rejoint l'armée de l'Union, comme cuisinière, infirmière puis espionne. Plus tard, elle a participé à la lutte pour le droit de vote des femmes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer