Ted Cruz rencontre la présidente de Taïwan

La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen à son arrivée... (AP, Fernando Antonio)

Agrandir

La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen à son arrivée au Honduras, dimanche. Avant de se rendre en Amérique centrale, la dirigeante a transité par Houston où elle a rencontré le sénateur Ted Cruz.

AP, Fernando Antonio

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le sénateur américain Ted Cruz a rencontré dimanche la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen, passant outre aux objections exprimées par des diplomates chinois.

Le républicain Ted Cruz, candidat malheureux aux primaires présidentielles de son parti face à Donald Trump, a indiqué dans un communiqué avoir discuté avec elle de ventes d'armes, d'échanges diplomatiques et de relations économiques.

La rencontre a eu lieu à Houston, a précisé un porte-parole du sénateur.

«Renforcer la coopération économique entre nos deux pays doit être une priorité», a déclaré Ted Cruz.

Mais le conservateur a aussi révélé que la diplomatie chinoise lui avait demandé de renoncer à cette rencontre.

Demande chinoise avant le rendez-vous

«Peu avant notre rendez-vous, la délégation parlementaire de Houston a reçu une curieuse lettre du consulat chinois demandant aux élus du Congrès de ne pas rencontrer la présidente Tsai et de respecter la politique de la Chine unique», a dit Ted Cruz.

«La République populaire de Chine doit comprendre qu'en Amérique, nous décidons nous-mêmes des visiteurs que nous rencontrons», a prévenu le sénateur texan. «Les Chinois ne nous donnent pas de droit de veto sur les gens qu'ils rencontrent. Nous continuerons à rencontrer qui nous voulons, y compris les Taïwanais.»

Tsai Ing-wen transitait par Houston les 7 et 8 janvier avant de se rendre en Amérique centrale. Sur son trajet retour, elle doit s'arrêter à San Francisco les 13 et 14 janvier.

La Chine avait demandé en décembre aux États-Unis d'interdire à la présidente taïwanaise de transiter par son territoire.

Interrogé sur son éventuelle rencontre avec Tsai Ing-wen à cette occasion, le président Donald Trump, qui s'était entretenu avec elle au téléphone au prix d'un quasi-incident diplomatique, a dit le 1er janvier qu'il n'allait «rencontrer personne avant le 20 janvier», date de sa prise de fonction à la Maison-Blanche.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer