Les grands magasins parisiens autorisés à ouvrir le dimanche

Cette semaine, le Printemps, après plusieurs échecs, a... (AFP)

Agrandir

Cette semaine, le Printemps, après plusieurs échecs, a finalement obtenu un accord syndical sur l'ouverture dominicale du grand magasin, qui pourrait intervenir «autour du printemps», selon la direction.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Après plus d'un an et demi de négociations tendues, les grands magasins parisiens vont finalement pouvoir ouvrir tous les dimanches de l'année, un enjeu important pour ces temples du commerce qui accueillent une part importante de touristes internationaux, particulièrement friands de shopping dominical.

Cette semaine, le Printemps, après plusieurs échecs, a finalement obtenu un accord syndical sur l'ouverture dominicale du grand magasin, qui pourrait intervenir «autour du printemps», selon la direction.

Le Printemps était le dernier grand magasin parisien à ne pas pouvoir ouvrir le dimanche, un an et demi après la mise en place de la loi dite Macron.

Ce texte permet notamment d'assouplir les règles concernant le travail dominical, notamment pour les magasins situés dans les zones touristiques internationales, en leur donnant la possibilité d'ouvrir 52 dimanches par an. Mais ces ouvertures restaient subordonnées à un accord avec la majorité des syndicats des entreprises concernées, dont certains y étaient farouchement opposés.

Aux Galeries Lafayette, c'est ce dimanche 8 janvier que le magasin ouvrira pour la première fois ses portes. Selon le groupe, 5 à 10 % de chiffre d'affaires additionnel pourraient découler de l'ouverture dominicale.

Les Galeries comme le Printemps réalisent environ 50 % de leurs ventes avec les touristes internationaux. Or, ces derniers sont habitués à faire leur shopping le dimanche dans les autres grandes capitales européennes. Le fait de trouver porte close à Paris ce jour-là incitait parfois certains d'entre eux à continuer leur séjour vers Londres ou Madrid ce jour-là. Avec à la clé autant de recettes perdues pour les grands magasins parisiens.

L'expérience menée dans le centre commercial Beaugrenelle, situé non loin de la tour Eiffel, montre qu'un an près avoir obtenu le droit d'ouvrir le dimanche, le centre a vu sa fréquentation touristique bondir de 28 %.

Le BHV Marais (groupe Galeries Lafayette) avait été le premier à voir les négociations avec ses partenaires sociaux aboutir, en novembre 2015. Il est ouvert tous les dimanches depuis le 3 juillet. Six mois après, «le bilan est extrêmement positif, avec un chiffre d'affaires additionnel de 10 % depuis la mise en place des ouvertures dominicales», indique la direction de l'entreprise.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer