Un puissant séisme frappe l'Indonésie

Le minaret d'une mosquée de Pidie a été... (AFP, CHAIDEER MAHYUDDIN)

Agrandir

Le minaret d'une mosquée de Pidie a été détruit par le séisme qui a frappé la province d'Aceh, en Indonésie, mercredi matin.

AFP, CHAIDEER MAHYUDDIN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Heri Juanda, Ali Kotarumalos
Associated Press
Meureudu, Indonésie

Un puissant séisme a frappé la province d'Aceh, en Indonésie, mercredi matin, faisant près d'une centaine de morts et provoquant des opérations de sauvetage d'envergure pour retrouver des survivants dans les ruines.

Le major-général Tatang Sulaiman, chef de l'armée dans la province, a indiqué qu'au moins 97 personnes étaient mortes, alors que quatre autres ont été retrouvées saines et sauves dans les ruines. Quatre ou cinq personnes seraient toujours enterrées, mais il n'a pas précisé s'ils étaient morts ou vivants.

Des milliers de secouristes, de villageois, de soldats et de policiers faisaient des recherches à Meureudu, une ville durement touchée dans le district de Pidie Jaya, situé près de l'épicentre.

L'agence responsable des désastres dans la province a annoncé que le tremblement de terre avait fait au moins 600 blessés. Quelque 245 édifices ont été gravement endommagés ou complètement détruits - dont 14 mosquées. Des routes ont aussi été sectionnées et des poteaux électriques ont basculé.

La commission géologique des États-Unis a précisé que le séisme de magnitude 6,5 ayant frappé à 5h03 (heure locale) avait pris forme à environ 19 kilomètres au sud-est de Sigli, une ville près du nord de la province. Le séisme n'a pas entraîné de tsunami.

Dans la capitale, le président Joko Widodo a affirmé qu'il avait ordonné à toutes les agences gouvernementales de se mobiliser pour les opérations de secours dans la province d'Aceh, une province conservatrice qui jouit d'une autonomie considérable en vertu d'une entente de paix avec le gouvernement central.

Pour les résidants de la province, ce désastre a ramené des souvenirs douloureux d'un séisme encore plus puissant qui avait provoqué un tsunami, le 26 décembre 2004. Plus de 100 000 personnes avaient perdu la vie seulement dans cette province.

Plus grand archipel au monde, l'Indonésie est vulnérable aux séismes en raison de sa situation géographique dans la Ceinture de feu du Pacifique, un alignement de volcans qui borde l'océan Pacifique sur la majorité de son pourtour.

L'Indonésie frappée par de fréquents séismes

Le fort tremblement de terre qui a frappé mercredi la province d'Aceh, en Indonésie, ravive le souvenir du gigantesque tsunami de décembre 2004 qui avait tué plus de 170 000 personnes dans un pays touché par une dizaine de séismes majeurs en 20 ans.

26 décembre 2004 

À 7h58 locales (0h58 GMT) le lendemain de Noël, le fond de l'océan Indien se soulève soudainement d'une quinzaine de mètres, au large de la côte occidentale de l'Indonésie.

Le séisme, le plus puissant depuis quarante ans, atteint une magnitude de 9,1 sur l'échelle de Richter, engendrant une série de raz-de-marée monstrueux qui dévastent l'ensemble des rivages de cet océan. La première région touchée est la côte de la province d'Aceh, dans le nord-ouest de Sumatra, île d'Indonésie et la plus proche de l'épicentre du séisme. La catastrophe fait plus de 220 000 morts dans une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est, dont plus de 170 000 en Indonésie.

27 mai 2006 

Un tremblement de terre de magnitude 6,3 ébranle violemment, au petit matin, le centre de Java. La secousse se produit dans une zone peuplée au sud de la grande ville universitaire de Yogyakarta, faisant 6000 morts et 50 000 blessés. Environ 330 000 maisons et 12 000 écoles sont détruites ou endommagées.

28 mars 2005 

Un séisme de magnitude 8,7 au large de Sumatra fait près de 900 morts et 6000 blessés, et provoque d'importantes destructions sur l'île de Nias (ouest).

30 septembre 2009 

Un séisme de magnitude 7,6 frappe Padang, une grande ville portuaire dans le centre-ouest de Sumatra, faisant un millier de morts. Quelque 100 000 habitations sont détruites et près d'un demi-million de personnes se retrouvent sans abri.

25 octobre 2010 

Plus de 430 personnes trouvent la mort dans un puissant séisme de magnitude 7,7 suivi par un tsunami sur l'archipel isolé des Mentawaï, au large de Sumatra. Plusieurs villages, notamment sur l'île de Pagai du Sud, sont dévastés par des vagues de plus de trois mètres de haut qui pénètrent jusqu'à 600 mètres à l'intérieur des terres. Quelque 15 000 insulaires perdent leurs habitations.

17 juillet 2006 

Un tsunami causé par un puissant séisme sous-marin d'une magnitude de 7,7 frappe la côte sud-ouest de l'île de Java, faisant plus de 600 morts, ravageant la petite station balnéaire de Pangandaran.

2 septembre 2009 

Plus de 100 morts sur l'île de Java après un séisme de magnitude 7 ressenti jusqu'à Jakarta et les îles de Bali et Sumatra.

4 juin 2000 

Plus de 100 personnes sont tuées et 1300 blessées après un tremblement de terre d'une magnitude de 7,3 qui frappe la région de Bengkulu, sur l'île de Sumatra.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer