Trump nomme un détracteur de l'ALÉNA au département du Commerce

Wilbur Ross, âgé de 79 ans, a coécrit... (AP, Evan Vucci)

Agrandir

Wilbur Ross, âgé de 79 ans, a coécrit un document sur les politiques économiques qui proposait de renégocier l'ALÉNA et incluait un appel à combattre l'usage de taxes à la consommation à l'étranger qui réduiraient la compétitivité des biens produits aux États-Unis.

AP, Evan Vucci

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexander Panetta
La Presse Canadienne
Washington

Un homme d'affaires ayant critiqué publiquement l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) sera responsable du département du Commerce aux États-Unis, avec la nomination, mercredi, de Wilbur Ross, un investisseur milliardaire ayant condamné les taxes de vente comme un tarif détourné sur les biens américains.

L'investisseur dans les entreprises manufacturières a contribué à la rédaction du programme de Donald Trump sur le commerce - qui accuse les partenaires commerciaux des États-Unis d'utiliser des taxes sur la valeur ajoutée comme une arme économique qui force les entreprises américaines à déménager leurs activités outremer.

M. Ross, âgé de 79 ans, a coécrit un document sur les politiques économiques qui proposait de renégocier l'ALÉNA et incluait un appel à combattre l'usage de taxes à la consommation à l'étranger qui réduiraient la compétitivité des biens produits aux États-Unis. M. Trump a fait écho à ces prises de position dans des discours de campagne.

Le document argue que des pays offrent un remboursement sur les taxes de vente sur leurs propres biens exportés à l'étranger, tout en taxant les produits en provenance des États-Unis, où il n'y a pas de taxes sur la valeur ajoutée. L'impact net est une invitation aux entreprises des États-Unis à déménager leurs activités, a soutenu M. Ross.

L'investisseur a écrit dans un document de 31 pages, corédigé en septembre avec le professeur en affaires à l'Université de Californie Peter Navarro, que le Mexique, «comme plusieurs pays», a intentionnellement exploité le «tarif détourné» de la taxe sur la valeur ajoutée pour accroître son avantage concurrentiel.

On ignore comment le Canada cadre dans ces récriminations à l'égard de l'ALÉNA. Durant la campagne à la présidence, M. Trump n'a pratiquement jamais fait référence au Canada. M. Ross a fait de même, mentionnant le Mexique à dix reprises dans l'article publié en septembre, et le Canada à une seule reprise, comme l'un des pays d'envergure ayant contribué au déficit commercial des États-Unis.

Le Canada devrait «probablement s'inquiéter»

Un expert reconnu des questions de politiques fiscales internationales a affirmé que le Canada devrait «probablement s'inquiéter» des discussions sur le commerce chez son voisin du sud.

«Si le Canada aime sa taxe sur la valeur ajoutée, ou taxe sur les produits et services (TPS) comme il l'appelle... ça va. Cela ne dérange pas du tout M. Trump», a d'abord indiqué Gary Hufbauer, un ancien responsable fédéral américain aujourd'hui membre de l'Institut Peterson sur l'économie internationale.

Il a toutefois ajouté que lorsque celle-ci est appliquée aux importations, le président désigné la considère comme «un tarif prélevé à la frontière».

M. Hufbauer a dit croire que Washington pourrait faire pression pour l'élimination des remboursements des taxes sur les produits envoyés aux États-Unis, ou alors mettre en vigueur ses propres remboursements tel que suggéré par le leader républicain au Congrès, Paul Ryan.

M. Trump n'a pas encore nommé le prochain représentant au commerce des États-Unis - un autre pilier du gouvernement qui serait responsable d'exécuter sa promesse de renégocier ou d'annuler l'ALÉNA.

Mais certains observateurs ont estimé qu'il avait démontré sa fermeté sur le commerce en nommant un milliardaire bien connu pour l'achat d'entreprises manufacturières américaines en difficulté, afin de les sauver, selon ses admirateurs, ou de les rationaliser de manière brutale, selon ses détracteurs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer