Une équipe de soccer décimée dans un écrasement en Colombie

Des secouristes étaient à l'oeuvre autour de la... (AP, Luis Benavides)

Agrandir

Des secouristes étaient à l'oeuvre autour de la carcasse de l'avion qui s'est écrasé dans une région montagneuse près de Medellin, en Colombie, mardi matin.

AP, Luis Benavides

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Luis Benavides, Joshua Goodman
Associated Press
Bogota

Un avion nolisé qui transportait notamment les membres d'une équipe de soccer brésilienne de première division s'est écrasé tard lundi près de Medellin, en Colombie, faisant 71 morts. Six personnes ont toutefois survécu.

Le bilan a été revu à la baisse par les autorités colombiennes de l'aviation, mardi après-midi, alors que quatre individus qui figuraient sur la liste d'embarquement ne sont finalement pas montés à bord. Ces derniers n'étaient pas des joueurs de football, a-t-on précisé.

L'agence d'aviation civile de la Colombie a par ailleurs annoncé, mardi après-midi, avoir retrouvé les deux enregistreurs de vol de l'avion, précisant sur Twitter que ceux-ci étaient «en parfaite condition».

L'avion British Aerospace (BAe) 146, qui était exploité par le transporteur bolivien LaMia, a lancé un appel d'urgence en raison d'un problème électrique avant de disparaître des écrans radars vers 22h, heure locale.

L'appareil était parti de Santa Cruz, en Bolivie, et transportait notamment l'équipe de football Chapecoense pour le premier de deux matchs face à l'équipe Atletico National de Medellin, dans le cadre du tournoi Copa Sudamericana.

Vingt journalistes ont perdu la vie dans l'écrasement, ont rapporté les autorités, alors qu'un seul professionnel de l'information, Rafael Valmorbida, de Radio Oeste, a survécu. Tous les journalistes morts étaient des hommes travaillant pour des médias brésiliens locaux et certains pour de plus grandes chaînes telles que Fox et Globo.

Des membres d'influents clubs brésiliens de football ont par ailleurs dit, mardi, vouloir offrir aux joueurs du Chapecoense un prêt gratuit pour la saison de 2017, ajoutant que l'équipe ne devait pas être relayée à la seconde division pour trois ans alors qu'elle devrait se remettre de la tragédie.

En hommage aux joueurs morts dans l'accident, le champion Palmeiras a demandé à la Confédération brésilienne de football de faire porter le maillot des Chapecoense à l'occasion du dernier match de la saison.

Des policiers et des secouristes évacuent des cadavres... (AFP, Raul Arboleda) - image 2.0

Agrandir

Des policiers et des secouristes évacuent des cadavres de la scène de l'écrasement de l'avion BAe 146, près de Medellin, en Colombie. Les responsables ont dû interrompre le déplacement des corps quand la pluie diluvienne et la mauvaise visibilité ont cloué les hélicoptères au sol.

AFP, Raul Arboleda

Six survivants

Des dizaines de secouristes accourus sur les lieux de l'accident, lundi soir, ont tout d'abord été galvanisés par la découverte de survivants. L'ambiance s'est toutefois détériorée au fil des heures et les responsables ont décidé d'interrompre ce qui était devenu une opération de récupération des corps quand la pluie diluvienne et la mauvaise visibilité ont cloué les hélicoptères au sol, compliquant les efforts pour rejoindre le site à flanc de montagne. 

À l'aube, des dizaines de corps ont été rapidement placés dans des sacs blancs pendant que les secouristes continuaient à fouiller les débris.

Des images de la télévision locale montrent des survivants arrivant dans un hôpital sur des civières à bord d'ambulances. On compte parmi les survivants quatre joueurs, un membre de la délégation de l'équipe et une agente de bord bolivienne. Un gardien de but de l'équipe est mort après son arrivée à l'hôpital.

Un joueur, Alan Ruschel, a été transféré à l'unité des soins intensifs en raison d'une fracture de la colonne vertébrale, et il devra être opéré. Un autre, Helio Zampier, a subi des fractures au crâne et à la cage thoracique. Un troisième, le gardien Jakson Follmann, a été amputé de la jambe droite.

L'hypothèse d'un problème électrique sera examinée, mais un survivant a affirmé que l'avion avait manqué de carburant environ cinq minutes avant l'atterrissage prévu à l'aéroport Jose Maria Cordova, tout près de Medellin.

British Aerospace, qui porte maintenant le nom de BAE Systems, a fait savoir que les premiers avions BAe 146 avaient décollé en 1981. Environ 400 appareils du genre ont été construits, dont 220 qui sont toujours en service. Cet appareil peut parcourir une distance maximale d'environ 3000 kilomètres, soit la distance qui sépare les villes de Santa Cruz et de Medellin.

Un survivant de l'écrasement arrive à un hôpital... (AP) - image 3.0

Agrandir

Un survivant de l'écrasement arrive à un hôpital de Medellin, mardi matin.

AP

La planète soccer est en deuil

Six personnes, dont trois footballeurs, une hôtesse de l'air et un journaliste, ont miraculeusement survécu à cet accident qui a désintégré une grande partie de la carlingue. Parmi eux, Jackson Ragnar Follman, quatrième gardien de l'équipe brésilienne, a dû être amputé de la jambe droite mardi à l'hôpital où il a été admis.

«L'avion a été totalement détruit», a déclaré à l'AFP le capitaine des pompiers Elkin Gonzalez, parmi les premiers sur place.

«La douleur est terrible. Alors que notre équipe était parvenue à avoir une renommée nationale, il arrive cette tragédie, une immense tragédie», a réagi le vice-président de Chapecoense, Ivan Tozzo, à Globo SportTV.

L'équipe de Chapeco, ville d'environ 200 000 habitants située dans le sud du Brésil, avait réussi une performance exceptionnelle pour atteindre la finale de la Copa Sudamericana, l'équivalent de l'Europa League européenne, où elle devait affronter le grand Atlético Nacional de Colombie.

«La douleur est très grande», a déclaré en arrivant à Medellin le président de la Conmebol, la Confédération sud-américaine, qui a annoncé que la finale était suspendue. L'Atletico Nacional a demandé que le trophée soit attribué à l'équipe brésilienne.

«Pris le mauvais avion»

Après l'accident, le président brésilien Michel Temer a décrété trois jours de deuil alors que les plus grands clubs - Manchester United, Real Madrid ou AS Rome - et stars planétaires du football faisaient part de leur émotion, de Messi à Maradona en passant par Pelé et Ronaldo.

«Malheureusement, ces gars, qui étaient en train de devenir importants dans le monde du football, ont pris le mauvais avion. À partir d'aujourd'hui, je suis supporter du Chapecoense...» a lancé Maradona.

«Choqué par la tragédie qui a frappé le Chapecoense. Solidaire avec les familles et les amis de toutes les victimes. Mes amitiés au club et à tout le football brésilien», a écrit sur Facebook le Portugais Cristiano Ronado.

«La famille du football brésilien est en deuil», a résumé la légende du ballon rond, Pelé.  AFP

Plan de vol modifié, escale imposée

L'équipe brésilienne de Chapecoense voulait initialement prendre un vol direct jusqu'à Medellin, mais a été contrainte de changer d'avion à Santa Cruz, en Bolivie, pour des raisons légales, a indiqué mardi l'Agence d'aviation civile brésilienne (ANAC).

Chapecoense envisageait de prendre un vol direct de la compagnie bolivienne Lamia au départ de l'aéroport Guarulhos de Sao Paulo. Mais le trajet n'a pas été autorisé en raison des accords internationaux en vigueur, qui établissent que, dans le cas présent, la compagnie aérienne soit brésilienne ou colombienne, a expliqué l'ANAC.

«La demande a été refusée sur la base du Code aéronautique brésilien et de la Convention de Chicago, qui fixent les accords de services aériens entre pays tiers. L'accord avec la Bolivie, pays d'origine de la compagnie aérienne Lamia, ne prévoit pas d'opérations comme celle demandée», a-t-elle détaillé dans un communiqué.

Dans ces conditions, les 72 passagers qui composaient la délégation de Chapecoense ont pris un premier vol jusqu'à Santa Cruz, opéré par une autre compagnie bolivienne, BOA. Une fois à Santa Cruz, ils ont ensuite embarqué dans l'avion de Lamia qui s'est écrasé dans une zone montagneuse à une cinquantaine de kilomètres de Medellin.

Il se blesse avant la finale, et échappe à l'écrasement

Alejandro Martinuccio est presqu'un miraculé : l'ailier argentin s'est blessé avant la finale et n'a donc pas pris l'avion avec ses coéquipiers de Chapecoense qui s'est écrasé lundi soir en Colombie, décimant l'équipe brésilienne.

Se blessure l'aura donc sauvée. Elle l'avait pourtant tout d'abord bouleversée comme l'a raconté mardi à la presse son père, Ruben Martinuccio car elle le privait de la finale de la Copa sudamericana face à l'Atletico Nacional. Une finale qui n'aura finalement jamais lieu.

Malgré ce petit miracle, la femme du joueur argentin a du mal à encaisser a expliqué Ruben, «elle est détruite, elle veut qu'Alejandro arrête le football et revienne (à Buenos Aires)». Le père du joueur a également rendu hommage aux coéquipiers de son fils dont la plupart a péri dans l'écrasement de l'avion à l'approche de Medellin: «Ils tutoyaient les étoiles».

«Ces gens étaient merveilleux», a souligné celui qui avait rencontré les joueurs il y a dix jours, lorsqu'il était allé rendre visite à son fils, sa belle fille et leurs trois enfants. «J'espère que tous ces jeunes sont dans la gloire de Dieu».

Un avion transportant 81 personnes, dont les joueurs de l'équipe brésilienne de Chapecoense, s'est écrasé en Colombie suite à des «pannes électriques». L'accident a causé la mort de 75 personnes, six ont survécu, dont trois joueurs de Chapecoense.

L'équipe brésilienne de football du Chapecoensen se rendaient... (AFP, Nelson Almeida) - image 6.0

Agrandir

L'équipe brésilienne de football du Chapecoensen se rendaient à Medellin pour y affronter l'Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana.

AFP, Nelson Almeida

Sportifs victimes de catastrophes aériennes

L'accident en Colombie d'un avion, avec à son bord les joueurs de l'équipe brésilienne de football Chapecoense, vient allonger la liste des sportifs tués dans des catastrophes aériennes:

- FOOTBALLEURS BRESILIENS: un avion, avec à son bord 72 passagers, dont l'équipe brésilienne de football Chapecoense, et neuf membres d'équipage, s'est écrasé lundi soir en Colombie, près de Medellin (nord-ouest), ont annoncé les autorités aéroportuaires en faisant état de six survivants.

- CHAMPIONS ET TELE-REALITE: le 9 mars 2015, la nageuse Camille Muffat, la navigatrice Florence Arthaud et le boxeur Alexis Vastine meurent dans une collision entre deux hélicoptères lors du tournage d'un jeu de télé-réalité en Argentine.

- HOCKEYEURS RUSSES: le 7 septembre 2011, un avion Yak-42 s'écrase au décollage à Iaroslavl (300 km au nord-est de Moscou) tuant 44 personnes dont les membres de l'équipe de hockey locale du Locomotiv, trois fois champion de Russie et comptant plusieurs vedettes internationales.

- PILOTE BRITANNIQUE: le 15 septembre 2007, le pilote automobile britannique Colin McRae, qui avait été en 1995 le plus jeune champion du monde des rallyes de l'histoire, meurt à 39 ans dans l'accident d'un hélicoptère en Écosse. Son fils de cinq ans et deux autres passagers sont également tués.

- FOOTBALLEURS ZAMBIENS: le 27 avril 1993, un avion militaire zambien s'abîme en mer au large de Libreville avec à bord 7 footballeurs de l'équipe nationale zambienne qui devaient disputer un match éliminatoire de la Coupe du monde à Dakar (Sénégal). 30 morts au total, pas de survivant.

- ÉQUIPE DE FOOT PERUVIENNE: le 8 décembre 1987, 43 footballeurs de l'Alianza Lima, la plus ancienne et prestigieuse équipe de football du Pérou, meurent dans l'accident d'un Fokker F-27 de la marine péruvienne tombé en mer face à Lima (Pérou).

- ÉCRASEMENT DU PARIS-DAKAR: le 14 janvier 1986, le créateur du rallye-raid Paris-Dakar Thierry Sabine, le pilote François Xavier Bagnoud et le chanteur Daniel Balavoine ainsi que deux autres personnes meurent dans l'accident de leur hélicoptère au Mali près de Gourma-Rharous, ville d'arrivée d'une étape de la compétition.

- BOXEURS AMÉRICAINS: le 14 mars 1980, 22 membres de l'équipe américaine amateur de boxe et leurs accompagnateurs sont tués dans l'accident d'un Iliouchine près de l'aéroport de Varsovie-Okecie (87 morts au total).

- ÉQUIPE DE FOOT OUZBEKE: le 11 août 1979, un Tupolev transportant l'équipe de football de Tachkent (Ouzbékistan) s'écrase entre Minsk et Tachkent, pas de survivant.

- ESCRIMEURS CUBAINS: le 6 octobre 1976, les 24 membres de l'équipe cubaine d'escrime meurent dans l'explosion, au large de la Barbade, d'un DC-8 de la Cubana de Aviacion due à deux bombes posées par un groupe anticastriste (70 morts au total).

- RUGBYMEN ET ANTHROPOPHAGIE: le 13 octobre 1972, un Fokker où ont pris place les joueurs de rugby de Montevideo (Uruguay) s'écrase sur la Cordillère des Andes. Les rescapés passent 70 jours dans la neige et recourent à l'anthropophagie pour survivre.

- PATINEURS AMÉRICAINS: le 15 février 1961, 18 patineurs de l'équipe nationale des États-Unis périssent dans l'accident du vol New York-Bruxelles, à 6 km de la capitale belge.

- FOOTBALLEURS DANOIS: le 16 juillet 1960, 8 membres de l'équipe internationale danoise de football disparaissent dans un accident au décollage de leur avion à Kastrup (Danemark).

- MANCHESTER UNITED: le 6 février 1958, huit joueurs de l'équipe de football de Manchester United, championne d'Angleterre, font partie des 21 victimes d'un accident au décollage à Munich.

- MARCEL CERDAN: le 28 octobre 1949, l'avion dans lequel avait pris place le boxeur français Marcel Cerdan, qui partait pour les États-Unis reconquérir son titre mondial, percute en pleine nuit un pic des Açores.

- TORINO: le 4 mai 1949, l'avion transportant l'équipe de football du Torino, championne d'Italie, s'écrase sur la colline de Superga (nord de l'Italie) et prend feu. Tous les occupants sont carbonisés.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer