L'EI pourrait utiliser des armes chimiques en Irak

Un soldat des forces irakiennes réconforte une fillette... (AFP, Thomas Coex)

Agrandir

Un soldat des forces irakiennes réconforte une fillette à Mossoul.

AFP, Thomas Coex

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Bagdad

Le groupe armé État islamique (EI) pourrait utiliser des armes chimiques pour repousser les forces irakiennes qui tentent de s'emparer de la ville de Mossoul, dans le nord du pays, prévient un nouveau document.

L'analyse dévoilée mardi par IHS Markit précise que l'EI a eu recours à des armes chimiques à 71 reprises en Irak et en Syrie depuis 2014.

Le groupe estime qu'il y a un risque élevé de voir l'EI lancer de telles armes contre les civils de Mossoul ou contre l'armée irakienne, principalement du chlore ou des agents moutarde.

IHS Markit affirme que Mossoul était au coeur de la production d'armes chimiques par l'EI, mais que ces activités ont été déplacées vers la Syrie avant le début de l'offensive irakienne.

L'EI aurait utilisé des armes chimiques 52 fois en Syrie et 19 fois dans la région de Mossoul depuis 2014, quand le groupe s'est emparé de vastes territoires en Irak et en Syrie.

À Mossoul, l'armée irakienne tente maintenant de s'emparer du quartier de Zohour, mais ses progrès sont ralentis par la résistance acharnée des djihadistes et par la présence de nombreux civils dans le secteur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer