L'attaque-suicide au Pakistan menée par un adolescent

Des femmes pleurent la mort de leurs proches... (AP, Shakil Adil)

Agrandir

Des femmes pleurent la mort de leurs proches dans l'attaque-suicide qui a fait 52 morts samedi, au Pakistan.

AP, Shakil Adil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Israr Khan
Agence France-Presse
Khuzdar

Un kamikaze adolescent a mené la nouvelle attaque d'ampleur revendiquée par le groupe armé État islamique qui a fait 52 morts dans un sanctuaire soufi reculé samedi soir au Pakistan, où l'organisation djihadiste semble gagner des appuis locaux.

Le kamikaze, dont l'âge a été estimé à entre 16 et 18 ans, a actionné sa bombe en pleines célébrations religieuses dans la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest du pays, a indiqué dimanche à l'AFP un haut responsable local.

La déflagration s'est produite au milieu de la foule au sanctuaire de Shah Noorani, un saint du soufisme, une branche mystique de l'islam considérée comme hérétique par certains groupes islamistes radicaux, dont les talibans.

Jusqu'à 600 personnes étaient rassemblées sur le site samedi soir, un lieu de pèlerinage situé dans une région montagneuse reculée du district de Khuzdar, à environ 760 kilomètres au sud de Quetta.

«Le bilan est de 52 morts et 105 blessés», a déclaré pour sa part à l'AFP Anwar Kakar, un porte-parole du gouvernement baloutche.

«Tous les blessés ont été transférés à l'hôpital dans des ambulances militaires. L'armée occupe le sanctuaire et en a bloqué les accès. Les experts travaillent pour rassembler des preuves», a-t-il ajouté.

Derviches tourneurs

Un survivant de l'explosion, Mohammad Shehzad, âgé de 25 ans, se trouvait sur le site avec un groupe de 120 pèlerins lors du drame, a-t-il indiqué à l'AFP.

«La déflagration a été si forte que les gens ont été soufflés. Tout le monde courait, hurlait et cherchait sa famille. Les enfants cherchaient leurs mères et pères. D'autres leurs frères et soeurs, mais personne n'était là pour entendre leurs cris», a-t-il témoigné.

D'autres témoins ont déploré que les secours aient mis des heures à arriver en cet endroit éloigné, situé en haut d'une colline à plusieurs kilomètres des villages environnants, et doté d'une mauvaise couverture en téléphonie mobile.

«Nous avions quitté le sanctuaire à peine cinq minutes avant l'attaque pour aller préparer notre dîner. Depuis l'endroit en hauteur sur une colline où nous nous trouvions, nous pouvions voir trois derviches tourneurs danser au son d'un tambour, et des centaines de personnes formant un cercle autour d'eux. Et puis il y a eu l'explosion», a déclaré à l'AFP Hafeez Ali, un mécanicien de 28 ans.

«Nous nous sommes rendu compte que c'était une bombe. Deux d'entre nous se sont précipités et ont vu les corps dispersés partout, surtout des enfants. Nous avons vu le joueur de tambour, mort, et son instrument explosé juste à côté», a-t-il ajouté.

Appuis locaux

Le groupe EI a rapidement revendiqué cette «opération martyre», dans un communiqué diffusé par Aamaq, son agence de propagande, et diffusé une photo montrant un jeune homme à fine moustache et en tenue traditionnelle blanche, présenté comme l'assaillant.

«Nous ne pouvons pas confirmer à ce stade quel groupe a commis l'attentat, mais tous les groupes terroristes sont les mêmes et coordonnent les attaques», a toutefois déclaré à l'AFP le secrétaire aux affaires intérieures de la province, Sarfraz Bugti.

L'EI avait déjà revendiqué un assaut meurtrier contre une école de police à Quetta, chef-lieu du Baloutchistan, qui avait fait 61 morts dans la nuit du 24 au 25 octobre.

Un groupe extrémiste et anti-chiite pakistanais, la faction Al-Alami du Lashkar-e-Jhangvi (LeJ), avait affirmé s'être associé avec l'EI pour «mener conjointement» cette attaque.

L'EI, confronté à une forte concurrence de la part d'autres groupes islamistes insurgés au Pakistan, semblait jusqu'à récemment peiner à s'implanter dans le pays, selon des experts.

Cette situation pourrait être en train de changer, suggère l'analyste pakistanais Amir Rana. «Il semble que l'EI ait trouvé un allié au Pakistan, qui est probablement la faction Al-Alami du Lashkar-e-Jhangvi», a-t-il dit à l'AFP.

Les attentats les plus meurtriers depuis 2007 au Pakistan

18 octobre 2007: Deux kamikazes tuent 139 personnes dans un défilé de sympathisants célébrant à Karachi le retour de l'ex-première ministre Benazir Bhutto après huit ans d'exil.

Le 27 décembre, Mme Bhutto et une vingtaine de personnes meurent dans un attentat-suicide visant sa voiture blindée dans la banlieue d'Islamabad.

21 août 2008: Au moins 64 morts dans un double attentat-suicide devant la principale usine d'armement à Wah, au nord-ouest d'Islamabad.

20 septembre 2008: Explosion d'un camion rempli d'explosifs devant l'entrée du Marriott, hôtel de luxe d'Islamabad: 60 morts.

28 octobre 2009: Au moins 125 morts dans un attentat à la voiture piégée dans un marché de Peshawar.

7 et 8 décembre 2009: Au moins 66 morts dans quatre attentats sur un marché de Lahore, deuxième ville du pays.

1er janvier 2010: Un attentat-suicide en plein match de volley-ball fait au moins 101 morts dans un village du nord-ouest.

28 mai 2010: 82 morts à Lahore dans les attaques simultanées par des kamikazes de deux mosquées d'une secte très minoritaire de l'islam, les ahmadis.

9 juillet 2010: 105 morts dans un attentat-suicide devant un bureau de l'administration dans le district tribal de Mohmand.

3 septembre 2010: 59 morts et plus de 200 blessés dans deux attentats-suicide visant des chiites et des ahmadis à Quetta.

5 novembre 2010: 68 morts lorsqu'un kamikaze fait exploser sa bombe dans une mosquée à Akhurwall, près de Peshawar.

3 avril 2011: Un double attentat-suicide dans un mausolée soufi tue 50 personnes à Dera Ghazi Khan.

13 mai 2011: 98 morts dans un double attentat-suicide perpétré devant un centre d'entraînement de la police à Charsadda. L'attaque est revendiquée par le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) en représailles à la mort d'Oussama Ben Laden, éliminé le 2 mai par un commando américain.

10 janvier 2013: Un double attentat-suicide fait 92 morts dans un quartier chiite de Quetta.

16 février 2013: Quetta est de nouveau visée par un attentat lorsqu'une bombe explose sur un marché de banlieue à Hazara Town: 89 morts.

3 mars 2013: Attentat à la voiture piégée à l'entrée d'un quartier chiite de Karachi: au moins 45 morts.

22 septembre: Deux kamikazes déclenchent leurs explosifs à la sortie de la messe dans la cour d'une église de Peshawar: au moins 82 morts.

2 novembre 2014: Un attentat-suicide des talibans au poste-frontière de Wagah, près de Lahore, fait au moins 55 morts.

16 décembre 2014: Plus de 150 personnes, surtout des écoliers, sont tuées dans une attaque perpétrée par un commando taliban dans une école de Peshawar.

30 janvier 2015: Un attentat perpétré en pleine prière traditionnelle du vendredi dans une mosquée chiite fait plus de 60 morts dans le Sud.

13 mai 2015: Une première attaque revendiquée par le groupe État islamique (EI) au Pakistan fait 45 morts, des membres de la minorité chiite tués lors d'une embuscade à Karachi.

27 mars 2016: 75 personnes, dont nombre d'enfants, sont tuées dans un attentat près d'un parc de Lahore, alors que des chrétiens célébraient la fête de Pâques.

8 août 2016: 73 morts et des dizaines de blessés dans un attentat devant les urgences d'un hôpital de Quetta. Environ 200 personnes étaient rassemblées après l'assassinat du bâtonnier de la province.

17 septembre 2016: Un kamikaze taliban se fait exploser devant une mosquée dans le district de Mohmand, faisant 36 morts.

24 et 25 octobre 2016: Au moins 61 personnes ont été tuées dans l'attaque par trois kamikazes d'un collège de police en périphérie de Quetta.

12 et 13 novembre 2016: Au moins 52 personnes périssent dans un attentat-suicide revendiqué par l'EI, visant un sanctuaire soufi reculé au Baloutchistan.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer