Inculpé pour avoir séquestré une femme, il reconnaît sept meurtres

Kohlhepp a brièvement comparu devant le juge Jimmy... (AP)

Agrandir

Kohlhepp a brièvement comparu devant le juge Jimmy Henson dimanche, en lien avec les quatre meurtres de 2003.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Depuis maintenant 13 ans, les proches des victimes du «massacre de Superbike Motorsports», en Caroline du Sud, se réunissent annuellement avec les enquêteurs pour discuter du dossier toujours non résolu.

Une femme prie près de l'endroit où une... (AP) - image 1.0

Agrandir

Une femme prie près de l'endroit où une femme a été retrouvée enchaînée.

AP

Dimanche, ces proches endeuillés se sont à nouveau rassemblés à l'occasion du sanglant anniversaire - cette fois, dans un tribunal de la ville de Spartanburg.

Les autorités ont obtenu un aveu de Todd Kohlhepp, après qu'une femme eut été trouvée sur sa propriété, jeudi, enchaînée par le cou dans un conteneur de métal.

Il a reconnu sa responsabilité pour les quatre meurtres commis en 2003, dans le magasin de motocyclettes de la ville de Chesnee. Kohlhepp admet avoir tué le propriétaire, le gestionnaire des services, le mécanicien, de même que la comptable de Superbike Motorsports.

L'homme de 45 ans fait maintenant face à cinq chefs d'accusation, dont quatre de meurtre et un d'enlèvement.

L'arrestation de Kohlhepp résout donc, pour les autorités et les familles des quatre victimes, le mystère qui les hantait depuis plus d'une décennie.

«Je suis heureux que la communauté puisse enfin savoir, sans nul doute, que ces personnes ont été brutalement assassinées. Il n'y a plus de mystère autour de leurs morts», a annoncé le shérif Chuck Wright samedi soir.

«Kohlhepp a donné des détails... que seul le tueur pourrait connaître.»

Kohlhepp a brièvement comparu devant le juge Jimmy Henson dimanche, en lien avec les quatre meurtres de 2003.

Portant une combinaison orange, l'accusé a refusé de témoigner devant le juge.

Doris Henry et Jack Henry assistent èl'audience de... (AP) - image 2.0

Agrandir

Doris Henry et Jack Henry assistent èl'audience de l'homme qui a avoué avoir tué la soeur et le neveu de Doris.

AP

La femme de l'une des victimes de 2003 a dit que les enquêteurs lui ont décrit Kohlhepp comme un client en colère qui fréquentait régulièrement le magasin. 

Melissa Ponder dit qu'elle s'était résignée à ne jamais connaître les circonstances de la mort de son mari - jusqu'à ce qu'elle reçoive un appel samedi soir. 

«Il en savait trop sur la scène du crime», note Ponder. «Il savait tout.»

«La page n'est pas encore tournée. Mais c'est une réponse [...] Et j'en suis reconnaissante.»

Les parents d'une autre victime, le gestionnaire de services de 29 ans Brian Lucas, sont venus à Spartanburg pour l'audience de dimanche.

Accompagné de sa femme avant l'audience, Tom Lucas a dit s'être déplacé pour regarder l'homme qui a tué son fils dans les yeux. 

«Nous voulons voir son visage. Je veux le regarder et utiliser ce que j'aurai vu pour ma guérison.»

Avant que Kohlhepp n'admette le crime, les enquêteurs avaient évalué que les quatre victimes avaient été abattues avec le même pistolet 9 mm. Selon eux, le tueur serait entré dans le magasin par une porte arrière, tuant le mécanicien Chris Sherbert, 26 ans, alors en plein travail. La comptable Beverly Guy, 52 ans, a été retrouvée juste à l'extérieur de la porte des toilettes. 

Scott Ponder, 30 ans, a été découvert près de la porte, dans le stationnement. Brian Lucas se trouvait dans l'entrée. 

Le juge Henson a précisé aux familles présentes qu'elles pourront avoir l'opportunité de parler à l'accusé en cour. 

«Quand ce sera à votre tour de parler, parlez avec votre coeur», a-t-il dit. Vous avez attendu 13 ans pour ça.»

Après que l'accusé eut quitté la salle, le juge s'est adressé aux familles des victimes. «Ce que vous avez traversé... est au-delà de ce que la majorité des gens peuvent se représenter.»

D'autres victimes

En marge des accusations, le shérif Wright a dévoilé que Kohlhepp avait montré l'endroit où il a enterré deux autres victimes dans sa propriété de 95 acres près de Woodruff. Selon Wright, d'autres victimes pourraient encore s'ajouter.

Le corps découvert vendredi a été identifié. Il s'agit de Charles Carver, 32 ans, le petit ami de la femme trouvée dans le conteneur jeudi. Carver est mort après avoir reçu plusieurs balles.

Carver et la femme avaient disparu le 31 août dernier. Leur dernier signal cellulaire avait mené les policiers à la propriété de Kohlhepp. Associated Press refuse de dévoiler l'identité de la jeune femme puisque l'accusé est un délinquant sexuel. Les autorités ne savent toutefois pas si la femme trouvée aurait été agressée sexuellement. 

Kohlhepp a été accusé d'avoir kidnappé la femme de 30 ans trouvée sur sa propriété. L'accusé, un agent immobilier, est aussi soupçonné de trois autres meurtres. D'autres accusations sont à prévoir.

Todd Kohlhepp est enregistré comme délinquant sexuel depuis 1987 pour avoir, alors qu'il n'avait que 15 ans, séquestré et agressé une adolescente de 14 ans dans l'Arizona.

Le shérif Wright trouve «étrange» que Kohlhepp ait réussi à avoir l'air normal pendant si longtemps.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer