L'insolente croissance de l'Islande frôlera les 5% en 2016 

Situé à Reykjavik, l'Althing est le parlement de... (AP, Frank Augstein)

Agrandir

Situé à Reykjavik, l'Althing est le parlement de l'Islande.

AP, Frank Augstein

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Reykjavik, Islande

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) islandais devrait atteindre 4,8% en 2016 et 4,4% en 2017 après 4,2% en 2015, stimulée par le tourisme, les investissements et la consommation, a indiqué vendredi l'Institut national de la statistique.

Mise à genou par la crise financière de 2008 qui a précipité dans l'abîme ses banques hypertrophiées, l'économie islandaise a connu un redressement spectaculaire qui lui a permis de rembourser dès octobre 2015 le prêt que lui avait consenti le Fonds monétaire international.

La petite île de l'Atlantique Nord et ses 332 000 habitants enregistrent depuis 2011 une croissance vivace, qui se conforte malgré l'embargo russe sur le poisson européen et l'érosion des cours de l'aluminium dont elle est un important exportateur.

Aux sources de ce dynamisme, le tourisme devrait représenter 10% du PIB cette année, à égalité avec l'aluminium et la pêche, selon la banque Arion. Favorisée par l'effondrement de la couronne après la crise, la fréquentation touristique progresse d'environ 30% chaque année.

«La croissance du tourisme, de l'investissement et de la consommation devrait être supérieure à nos précédentes prévisions. Un excédent des comptes courants est attendu pour l'exercice, mais la contribution des exportations à la croissance devrait être négative en 2016 et 2017», a indiqué Statistics Iceland dans un communiqué.

La balance des biens de l'Islande, excédentaire pendant la crise mondiale, était passée dans le rouge en 2015 pour la première fois en sept ans, à cause de l'embargo de la Russie sur ses exportations de poisson.

Elle a ainsi affiché en septembre son 17e mois de déficit consécutif, série interrompue en octobre avec un léger excédent commercial - le premier depuis avril 2015 - sous l'effet d'une hausse de ses exportations de produits halieutiques (+15,5%) et agricoles (+30%).

En incluant les services, dont le tourisme, la balance commerciale islandaise est nettement excédentaire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer