Après 30 jours en noir et blanc, la Thaïlande retrouve ses couleurs

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej, qui faisait... (AP, Sakchai Lalit)

Agrandir

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej, qui faisait l'objet d'un intense culte de la personnalité depuis des décennies, est mort le 13 octobre après 70 ans de règne. La Thaïlande a décrété une année entière de deuil.

AP, Sakchai Lalit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Bangkok

Les programmes télévisés habituels, en couleur, et les spectacles reprendront le 14 novembre, marquant la fin des 30 premiers jours de deuil pour la mort du roi, a annoncé mardi le chef de la junte au pouvoir.

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej, qui faisait l'objet d'un intense culte de la personnalité depuis des décennies, est mort le 13 octobre après 70 ans d'un règne ayant fait de lui le plus vieux monarque du monde en exercice.

«Les programmes de télévision vont pouvoir reprendre normalement», a affirmé devant la presse le chef de la junte Prayut Chan-o-Cha, qui a toutefois rappelé que les tenues des acteurs devaient être «convenables» pour une période de deuil.

Spectacles, bars, événements sportifs et concerts vont pouvoir être de nouveau programmés, a précisé un porte-parole du gouvernement.

La Thaïlande a décrété une année entière de deuil.

Depuis le décès du monarque, toutes les chaînes de télévision diffusent un programme unique en noir et blanc. Et le secteur du divertissement avait pour consigne d'être discret : de nombreux festivals, événements sportifs ont été annulés tout comme la «full moon party» d'octobre, fête techno très populaire auprès des jeunes touristes occidentaux.

Dans les rues de Bangkok, de grands portraits du roi recouvrent toujours des centaines de panneaux publicitaires et la plupart des habitants continuent à porter du noir, comme l'a demandé la junte.

Une année complète en habits noirs 

Pour les fonctionnaires, les habits noirs seront de rigueur pendant une année complète.

Quelques heures après la mort de Bhumibol, le prince héritier Maha Vajiralongkorn avait demandé un «délai» avant de monter sur le trône. Prem Tinsulanonda, principal conseiller du roi, est devenu régent.

Le soutien à la monarchie a souvent permis aux Thaïlandais de se fédérer alors que la politique déchire la société.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer