Mohamed Morsi devra purger ses 20 ans de prison

Mohamed Morsi... (PHOTO KHALED DESOUKI, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Mohamed Morsi

PHOTO KHALED DESOUKI, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Le Caire

Un premier verdict final est tombé pour le président égyptien déchu Mohammed Morsi, qui devra continuer de purger sa peine de 20 ans d'emprisonnement.

La Cour de cassation d'Égypte a statué le maintien, samedi, de la sentence de M. Morsi, inculpé pour son rôle dans le meurtre de manifestants qui protestaient en face du palais présidentiel, en décembre 2012.

Il s'agit du premier jugement final rendu contre M. Morsi depuis qu'il a été évincé du pouvoir par l'armée égyptienne puis détenu, en juillet 2013.

Ce dernier a aussi été condamné à la peine de mort et à la prison à vie dans trois autres procédures judiciaires indépendantes. Ces jugements sont toutefois contestés en appel.

Mohammed Morsi avait été élu démocratiquement en juin 2012.

Par ailleurs, un homme soupçonné d'être membre d'une organisation djihadiste a abattu un haut responsable de l'armée égyptienne, samedi, près de la maison de ce dernier. C'est ce qu'ont indiqué deux agents des autorités qui s'exprimaient sous le couvert de l'anonymat.

La victime a été identifiée comme étant le brigadier-général Adel Ragai, qui fait partie de la 9e division de l'armée nationale basée à Dahchour, à l'ouest du Caire.

L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais s'apparente à des actes similaires portés par des groupes extrémistes actifs dans la région.

Les raisons pour lesquelles M. Ragai a été pris pour cible demeuraient également floues, samedi.

Le groupe Hasm, soupçonné d'avoir des liens avec les Frères Musulmans - formation désormais bannie en Égypte- a revendiqué une série d'attaques au Caire, ces dernières semaines.

L'une d'entre elles visait un ancien théologien en chef et une autre - une attaque à la voiture piégée -, l'adjoint du procureur en chef. Ces derniers s'en sont tirés sains et saufs.

L'incident de samedi survient dans la foulée d'une recrudescence des violences dans le nord du Sinaï.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer