Matthew a fait au moins 473 morts en Haïti

Une femme atteinte du choléra est transportée vers... (AP, Dieu Nalio Chery)

Agrandir

Une femme atteinte du choléra est transportée vers une clinique médicale. Au moins 1,4 million d'Haïtiens, sur une population nationale estimée à 10,3 millions, ont besoin d'une assistance d'urgence.

AP, Dieu Nalio Chery

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Port-au-Prince

L'ouragan Matthew a fait au moins 473 morts en Haïti lors de son passage la semaine dernière, selon un bilan encore provisoire de la protection civile diffusé mardi, alors qu'un deuil national de trois jours a été décrété à partir de dimanche.

Le département de la Grande Anse, qui a été directement traversé par l'ouragan, est le plus touché : les autorités y ont recensé 244 morts et 97 blessés.

Selon la protection civile haïtienne, 75 personnes sont toujours portées disparues et plus de 330 personnes ont été blessées dans le pays.

Le précédent décompte, lundi matin, faisait état d'au moins 372 morts.

Plus de 175 500 Haïtiens sinistrés sont encore aujourd'hui réfugiés dans des abris provisoires, dont de nombreuses écoles, ce qui a empêché près de 100 000 enfants de reprendre lundi les cours comme prévu par le ministère de l'Education.

Face à l'ampleur des pertes humaines et des destructions, le président provisoire de la République Jocelerme Privert a décrété samedi trois jours de deuil national à compter de dimanche.

Au moins 1,4 million de personnes, sur une population nationale estimée à 10,3 millions, ont besoin d'une assistance d'urgence, a relevé lundi Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU.

Crainte du choléra

Toute la partie méridionale du pays a été noyée sous des pluies diluviennes et secouée par des vents très violents, pendant de longues heures. Matthew était alors en catégorie 4, avec des vents de 230 km/h.

Au-delà des destructions, les autorités et organisations humanitaires redoutent une importante recrudescence du choléra en raison des grandes inondations et du cruel manque d'accès à l'eau potable et à des produits d'hygiène dans les zones sinistrées.

Les États-Unis suspendent les déportations d'Haïtiens 

Les États-Unis ont suspendu leur politique de déporter les Haïtiens qui sont en sol américain sans autorisation en raison de la destruction causée par l'ouragan Matthew.

Le gouvernement américain a toutefois l'intention de l'appliquer à nouveau dans le futur, a déclaré mardi le secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, Jeh Johnson.

M. Johnson a indiqué que certains vols en direction d'Haïti avaient été suspendus vu les mauvaises conditions météorologiques.

Compassion

Il a déclaré qu'il fallait avoir de la compassion pour la détresse des gens d'Haïti en raison de l'ouragan qui a fait des centaines de morts. Mais il a ajouté qu'une fois que cette situation aura été abordée, le pays a l'intention de faire respecter la politique.

Les États-Unis avaient cessé de déporter des Haïtiens après que ce pays des Caraïbes eut été frappé par un tremblement de terre dévastateur en 2010. Mais le 21 septembre, le Département de la Sécurité intérieure avait commencé à mettre les Haïtiens en détention, un prélude à la déportation.

L'idée derrière cette nouvelle pratique est que les migrants haïtiens qui viennent au pays illégalement doivent être traités comme les immigrants des autres pays qui entrent au pays illégalement, a dit M. Johnson.

Des milliers d'Haïtiens sont arrivés à Tijuana, au Mexique, ces dernières semaines, dans l'espoir de pouvoir traverser la frontière et se rendre aux États-Unis.  Avec AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer