Ouragan Matthew: «nous nous préparons au pire», dit Obama

Barack Obama s'adresse aux médias depuis le quartier... (AP)

Agrandir

Barack Obama s'adresse aux médias depuis le quartier général de la FEMA, l'agence fédérale des situations d'urgence.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Washington

Le président des États-Unis a appelé mercredi les résidants de la Floride et des autres États se trouvant sur la trajectoire de l'ouragan Matthew à prendre la menace au sérieux.

Les responsables gouvernementaux s'inquiètent du relâchement de la vigilance des citoyens, particulièrement dans le sud de la Floride, qui n'a pas connu d'ouragan majeur depuis 11 ans.

Barack Obama a expliqué que l'ouragan prendrait de la force en progressant vers la Floride. Même si certains États ne sentiront pas toute la force de l'ouragan, celui-ci pourrait tout de même provoquer des effets dévastateurs, avec des vents violents et des ondes de tempête.

«Si vous êtes visé par un ordre d'évacuation, souvenez-vous que vous pourrez toujours reconstruire, vous pourrez toujours réparer votre propriété, mais qu'on ne peut retrouver une vie perdue», a dit le président.

Mercredi après-midi, Matthew était un ouragan de catégorie 3 avec des vents soutenus de près de 200 kilomètres/heure et les projections indiquaient qu'il atteindrait les côtes de la Floride jeudi soir. Le passage de la tempête dans les Caraïbes a coûté la vie à au moins 11 personnes.

L'Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) a déployé du personnel dans ses centres d'opération d'urgence de la Floride, de la Géorgie, de la Caroline du Sud et de la Caroline du Nord.

«Nous espérons le meilleur mais nous nous préparons au pire», a indiqué M. Obama.

Le président a également demandé aux Américains de se souvenir qu'Haïti, l'un des pays les plus pauvres du monde, a été durement touché par l'ouragan. Il les a appelés à se renseigner auprès des organisations d'aide humanitaire pour savoir de quelle façon ils peuvent venir en aide aux Haïtiens.

«Nous nous attendons à ce qu'ils aient besoin d'une aide substantielle, a prédit M. Obama. Il pourrait y avoir des besoins similaires dans des endroits comme les Bahamas.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer