L'oeil destructeur de Matthew

Des enfants utilisent une boîte de bois pour... (AP)

Agrandir

Des enfants utilisent une boîte de bois pour se déplacer dans l'eau, dans une zone de la République dominicaine innondée par l'ouragnan Matthew.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Port-au-Prince

Le puissant ouragan Matthew a atteint Cuba mardi après-midi, laissant au moins sept morts en Haïti et en République dominicaine, avec sur sa trajectoire destructrice les États-Unis, où les autorités activaient états d'urgence et même ordres d'évacuation.

«Le mur nord de l'oeil de l'ouragan extrêmement dangereux Matthew est déjà en train de marteler la pointe est de Cuba», a annoncé le centre américain de surveillance des ouragans (NHC) dans son bulletin de 17h, heure du Québec.

Avec des vents soufflant à 220 km/h, le centre de l'oeil se trouvait alors à 105 km à l'est de Guantanamo.

De catégorie 4 sur l'échelle Saffir-­Simpson, qui compte cinq crans - un maximum qu'il a atteint durant quelques heures -, il a touché les côtes d'Haïti mardi à 7h.

Il y a détruit des dizaines de maisons, causé la mort d'au moins trois personnes et entraîné l'évacuation de plusieurs milliers d'habitants. La moitié sud du pays, la plus affectée, était isolée du reste du pays après l'effondrement d'un pont.

Les écoles resteront fermées jusqu'à lundi, mais les autorités haïtiennes n'ont pas évoqué les élections présidentielle et législatives prévues normalement dimanche.

Le passage de l'ouragan sur la République dominicaine voisine a provoqué la mort de quatre personnes et endommagé près de 200 maisons, ont annoncé les autorités locales.

Il continue sa progression en direction des Bahamas puis devrait prendre un virage vers le nord-ouest pour se diriger vers les États-Unis.

La moitié sud d'Haïti, la plus affectée, est... (AP, Dieu Nalio Chery) - image 2.0

Agrandir

La moitié sud d'Haïti, la plus affectée, est restée isolée du reste du pays après l'effondrement d'un pont. «C'est la pire tempête qu'Haïti ait connu depuis des décennies et les dégâts seront sans aucun doute significatifs», s'est inquiété Marc Vincent, représentant de l'UNICEF dans ce pays déjà fragilisé.

AP, Dieu Nalio Chery

«Ouragan majeur»

Les autorités de la Floride, qui doit être touchée jeudi, de Géorgie, de Caroline du Sud et du Nord s'activaient dès mardi aux préparatifs.

Tandis que ses voisins ont mis en état d'urgence plusieurs de leurs comtés pour débloquer des moyens supplémentaires, la gouverneure de Caroline du Sud, Nikki Haley, est allée plus loin en ordonnant l'évacuation dès mercredi des régions côtières de sa circonscription. Selon les médias américains, cela concerne plus d'un million de personnes.

«Notre but est que vous vous trouviez à au moins 150 kilomètres des côtes», a-t-elle prévenu.

«Matthew ne va pas rencontrer beaucoup de terre ferme avant d'arriver en Floride. Les habitants de Floride doivent se préparer à un ouragan majeur», a mis en garde Rick Scott, gouverneur de l'État, sur Twitter.

Barack Obama doit se rendre mercredi au quartier général de l'Agence fédérale chargée des opérations de secours (FEMA), a indiqué son porte-parole Josh Earnest. Il doit être informé des prévisions météo ainsi que des préparatifs opérationnels.

De son côté, le porte-parole du département d'État a fait savoir que les États-Unis mobilisaient de l'aide pour les pays affectés, en particulier Haïti et la Jamaïque, pour lesquels 400 000 $ d'assistance d'urgence ont déjà été débloqués.

L'agence fédérale pour le développement international (USAID), une branche du département d'État, avait prépositionné de l'aide d'urgence en Haïti.

L'Union européenne a aussi débloqué 255 000 euros pour une assistance «initiale» à Haïti.

Record de longévité

Matthew, qui devrait atteindre les côtes américaines en tant qu'ouragan «majeur», soit au moins de catégorie 3 (vents supérieurs à 178 km/h), a déjà établi des records.

Selon l'expert en ouragans dans l'Atlantique Philip Klotzbach, de l'Université d'État du Colorado, Matthew détient le record de longévité en catégorie 4-5 dans les Caraïbes et c'est aussi le premier en neuf ans à atteindre la catégorie 5 dans l'Atlantique. Et, selon lui, il est en passe de ravir le record de longévité en «majeur» dans l'Atlantique à Ivan (10 jours, en 2004).

Selon le NHC, c'est aussi le premier catégorie 4 à avoir touché Haïti depuis Cleo en 1964. Dans ce pays, plus de 9000 personnes ont été évacuées, selon le ministère haïtien de l'Intérieur, et des dizaines de maisons ont été détruites.

«C'est la pire tempête qu'Haïti ait connue depuis des décennies et les dégâts seront sans aucun doute significatifs», s'est inquiété Marc Vincent, représentant de l'UNICEF en Haïti, le pays caribéen le plus vulnérable aux aléas climatiques en raison de l'importante déforestation et de l'érosion des sols.

Crainte du choléra

Assurer aux personnes évacuées un accès à l'eau potable est une préoccupation majeure devant la crainte d'une épidémie de choléra. La mission de l'ONU dans le pays, la Minustah, a notamment apporté son aide en fournissant de l'eau traitée.

Matthew devrait provoquer de très fortes précipitations, selon le NHC, les mauvaises conditions météo pouvant perdurer plusieurs jours après son passage.

Le centre d'informations a prévenu que de «brusques montées des eaux et des coulées de boue pouvant coûter des vies sont probables à cause de ces précipitations» dans les Caraïbes.

Dans son dernier bulletin, l'Institut de météorologie cubain (INSMET) a prévu de fortes pluies, de violentes rafales de vent et de lames de fond répétées sur le littoral avec des risques d'inondations. Lundi soir, 316 000 habitants de l'est de Cuba avaient été évacués, selon la Défense civile.

Et, toujours à Cuba, les autorités militaires américaines ont évacué les personnels non essentiels de la base militaire et prison de Guantanamo. Les 61 prisonniers sont à l'abri dans les installations prévues pour résister à ce type de tempête, selon l'armée américaine.

En Jamaïque, où les autorités craignaient dans un premier temps de gros dégâts, l'alerte a finalement été levée mardi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer