Un ado tue son père et tire dans une école

Cette petite fille était émue de retouver son... (AP, Rainier Ehrhardt)

Agrandir

Cette petite fille était émue de retouver son père après la fusillade. Tous les élèves sont sains et saufs.

AP, Rainier Ehrhardt

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Townville

Un adolescent a tué son père avant d'ouvrir le feu dans une école primaire de la Caroline du Sud, mercredi, blessant deux élèves et une enseignante avant d'être arrêté, ont annoncé les autorités.

Le tireur a été arrêté dans les minutes suivant l'incident survenu à Townville, une localité rurale située à environ 177 kilomètres au nord-est d'Atlanta.

Les élèves atteints par balle - deux garçons - ont été blessés respectivement à la jambe et au pied, a indiqué le chef du département des enquêtes criminelles du bureau du shérif, le capitaine Garland Major. L'enseignante a été touchée à l'épaule.

Peu de temps avant de se diriger vers l'école primaire de Townville fréquentée par environ 300 élèves, l'adolescent a tué son père, qui était âgé de 47 ans, dans leur résidence. Environ trois kilomètres séparent les deux bâtiments.

Le directeur des services d'urgence du comté d'Anderson, Taylor Jones, a confirmé que tous les autres élèves s'en étaient tirés indemnes.

Ceux-ci s'étaient réfugiés dans une église à proximité en attendant que leurs parents viennent les chercher.

La mère d'une fillette, Jamie Meredith, a indiqué à la chaîne télévisée WYFF que plusieurs enfants s'étaient cachés dans une salle de bain de l'école au moment de la fusillade.

Un nombre important de policiers et de membres... (AP) - image 2.0

Agrandir

Un nombre important de policiers et de membres du bureau du shérif du comté d'Anderson, dans le sud-est des États-Unis, souvent lourdement armés, parfois casqués et vêtus d'un gilet pare-balles, sont intervenus à l'école.

AP

Des images diffusées à la télévision montraient des policiers investissant l'école. Certains étaient déployés sur le toit, tandis que d'autres encerclaient l'édifice. Des élèves accompagnés de policiers étaient transportés plus loin dans des autobus.

«Nous avons le coeur brisé face à cet acte de violence insensé», a indiqué la directrice du district scolaire ciblé par l'attaque, Joanne Avery, ajoutant que les classes étaient suspendues pour le reste de la semaine.

La gouverneure de la Caroline du Sud, Nikki Haley, a par ailleurs indiqué, dans un communiqué, que ses collègues et elle travaillaient de pair avec les autorités locales pour faire la lumière sur l'incident.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer