Le continent américain débarrassé de la rougeole

L'élimination de la rougeole a été déclarée par... (AFP, Yuri Gripas)

Agrandir

L'élimination de la rougeole a été déclarée par le Comité international d'experts sur cette maladie et la rubéole, lors du 55e Conseil directeur de l'Organisation panaméricaine de la santé et OMS qui se tient cette semaine à Washington et auquel participent les ministres de la Santé de la région des Amériques.

AFP, Yuri Gripas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-Louis Santini
Agence France-Presse
Washington

Le continent américain est la première région du monde à être déclarée exempte de la rougeole, une maladie virale très contagieuse qui reste une des causes importantes de mortalité des jeunes enfants, a annoncé mardi l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS).

La rougeole, responsable de complications graves, devient ainsi la cinquième maladie infectieuse pouvant être prévenue par un vaccin à avoir été éliminée sur le continent américain après l'éradication dans cette région de la variole en 1971, de la poliomyélite en 1994, de la rubéole et du syndrome de rubéole congénitale en 2015.

Ce succès sanitaire couronne plus de vingt ans d'efforts dans le cadre d'une vaste campagne de vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole dans l'ensemble des pays américains.

«C'est le résultat d'un engagement pris il y a plus de deux décennies, en 1994, quand les pays des Amériques se sont engagés à mettre fin à la rougeole au début du XXIe siècle», a souligné Carissa Etienne, directrice de l'OPS/OMS lors d'une conférence de presse, qualifiant cette déclaration «d'historique» pour la région et le monde.

L'élimination de la rougeole a été déclarée par le Comité international d'experts sur cette maladie et la rubéole, lors du 55e Conseil directeur de l'OPS/OMS qui se tient cette semaine à Washington et auquel participent les ministres de la Santé de la région des Amériques.

Avant le début de la vaccination de masse en 1980, la rougeole provoquait environ 2,6 millions de décès par an dans le monde. Sur le continent américain, cette maladie a été responsable de près de 102 000 morts entre 1971 et 1979.

Une étude a déterminé que l'élimination de la rougeole en Amérique latine et dans les Caraïbes grâce à la vaccination aura permis d'éviter 3,2 millions de cas et 16 000 décès entre 2000 et 2020, précise l'OPS.

La transmission du virus a été interrompue dans la région en 2002, lorsque le dernier cas endémique de rougeole a été constaté au Venezuela.

Le Comité d'experts international a conclu que la rougeole était désormais éliminée après que les 35 pays des Amériques eurent indiqué ne pas avoir eu de cas pendant au moins un an après la fin de la dernière transmission, a expliqué durant la conférence de presse Merceline Dahl Regis, membre de ce Comité.

17,1 millions de décès évités 

Quant aux États-Unis, ils avaient recensé 667 cas en 2014, un nombre anormalement élevé depuis l'élimination officielle de la rougeole dans le pays en 2000, attribué surtout au fait que certains parents refusent de faire vacciner leurs enfants de crainte que les vaccins ne provoquent notamment l'autisme. Des craintes infondées.

En 2015, 189 personnes avaient été infectées, pour la majorité par quelqu'un qui avait contracté la rougeole à l'étranger.

Susan Reef, des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), a cependant expliqué mardi que ces petites flambées avaient été «très rapidement contenues».

«La rougeole continue de circuler largement dans d'autres parties du monde et nous devons être prêts à répondre aux importations de cas en continuant à maintenir des taux de vaccination les plus élevés possible», a insisté la Dr Etienne, précisant «qu'au moins 95 % des enfants chaque année» doivent être vaccinés.

Certains pays américains continuent de ce fait de déclarer des cas importés, qui ont dépassé les 5000 entre 2003 et 2014.

Grâce à la vaccination contre la rougeole, les décès résultant de cette maladie ont chuté de 79 % sur la planète entre 2000 et 2014 : il y en a eu 114 000 au total cette dernière année, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

En 2014, environ 85 % des enfants dans le monde ont reçu une dose de vaccin contre cette maladie avant l'âge d'un an, contre 73 % en 2000.

L'OMS estime que les campagnes de vaccination depuis 2000 ont évité 17,1 millions de décès.

La moitié des 244 704 cas de rougeole signalés en 2015 dans le monde étaient en Afrique et en Asie, où l'infection reste endémique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer